C'est un long voyage que celui qui vous mènera au Cap, en Afrique du Sud. Un voyage fait de découvertes, de dépaysements, de prise de conscience du poids de l'Histoire et de plaisir des sens. 

La Montagne de la Table (Table Mountain) / ©Arnaud Boisteau

Planet.fr est parti découvrir le Cap et ses environs pendant 6 jours avec l'Office de tourisme de Cap town

Une ville pleine de contrastes

Le trajet qui part de l'aéroport international du Cap pour se rendre dans les quartiers ouest de la ville vous place le décor. L'alternance entre townships (bidonvilles) et petits quartiers aux maisons colorées, suivis de grandes résidences luxueuses, est saisissant. Tout semble clivé, et puis, plus la ville approche, plus le paysage urbain s'ouvre. Un portrait immense de Nelson Mandela et Desmond Tutu sur un mur de la ville nous rappelle l'importance de ces deux hommes dans l'Histoire de ce pays. Pour prolonger la visite historique et revivre les heures sombres de l'apartheid, il faut bien sûr se rendre à Robben Island, une île située à 6 km du continent. Au XXe siècle, les opposants noirs au régime d'apartheid, condamnés à de longues peines, y furent internés, dont trois futurs présidents sud-africains (Nelson Mandela, Kgalema Motlanthe et Jacob Zuma).

Publicité
Les contrastes s'expriment merveilleusement sur les visages pluriels des habitants, fruits du passage des différentes cultures sur cette terre australe. Contrastes encore dans les paysages, entre la côte Ouest Atlantique et son eau froide et les courants plus chauds de la False Bay de l’autre côté de la péninsule, où viennent les surfeurs. Contrastes aussi de la ville qui s'étend à perte de vue, agile, gourmande et bruyante face à Table Mountain, où la hauteur offre un calme tout naturel.