L'architecture bicéphale, la mode omniprésente, le sentiment d'espace et un logement idéal trouvé sur Booking ont fini de nous convaincre que la ville belge vaut vraiment le coup d’œil. Découverte.  

©Wikimedia

Anvers, capitale belge du vélo

Publicité
Anvers respire bien, et l'une des raisons à cela est l'omniprésence du vélo. D'une, il y a de très nombreuses pistes cyclables et devant chaque commerce on peut garer son vélo. Très pratique. La ville a ajouté un réseau de vélos en libre service. On peut louer le Velo Antwerpen à travers plus d'une centaine de stations dans toute la ville. Le principe est le même qu'à Paris : la première demi-heure est gratuite et après c'est 5 centimes la minute. Côté esthétique, le vélo d'Anvers est rouge et bien plus léger que les vélos français en libre service car il est tout petit.