Vidéos A la une
A Stockholm, les sujets de sa majesté étaient présents en nombre pour célébrer les 70 ans du roi de Suède, Charles XVI Gustave.
Vidéos A la une
Le roi de Suède Carl XVI Gustaf fêtait ce samedi ses 70 ans. Et la liesse populaire était au rendez-vous. Parmi les convives, les représentants des monarchies d'Espagne, des Pays-Bas ou encore du Danemark. Sur le trône depuis 43 ans, Carl Gustaf de Suède était accompagné de son épouse, la reine Silvia, et de leurs trois enfants. La petite Estelle, fille de la princesse héritière Victoria, était elle aussi présente. A en croire les sondages, les Suédois seraient favorables à une abdication du roi en faveur de sa fille de 38 ans, une éventualité qu'il a jusqu'ici exclue. Dans un pays très soucieux d'équité sociale, la monarchie n'en reste pas moins une tradition chère aux Suédois. Né le 30 avril 1946, Carl XVI Gustaf est monté sur le trône en 1973, à l'âge de 27 ans.
Vidéos A la une
C'est une pluie d'hommages que la reine Elisabeth d'Angleterre a reçus ce jeudi à l'occasion de son 90e anniveraire. Véritable icône dans son pays, adoubée par plus de 66% des britanniques, selon un récent sondage, la reine a aussi été encensée par la classe politique. David Cameron, Premier ministre (depuis 2010) 'Dans cette nouvelle ère élisabéthaine durant laquelle tant de choses ont changé, Sa Majesté est restée un roc inébranlable, pour notre nation, pour le Commonwealth et aussi, à tant d'occasions, pour le monde. Elle est notre reine et nous ne pourrions pas être plus fiers d'elle'. Tony Blair, Premier ministre (1997-2007) 'Je crois que la reine a modernisé la monarchie, pas à pas, et sans perdre sa dignité, et lorsque vous regardez ses petits-enfants aujourd'hui, le prince William, et le prince Harry, vous vous dites que c'est très impressionnant de voir comment ces deux jeunes hommes ont déjà réussi à s'adapter.' John Major, Premier ministre (1990-1997) La reine est habile, elle est compatissante, elle a beaucoup de perspicacité et elle a les vertus typiques et traditionnelles que vous associez aux Britannqiues. Si vous deviez faire le portrait-robot de quelqu'un pour être le monarque ici en Grande-Bretagne, je pense que vous imagineriez quelqu'un exactement comme Elizabeth II.'
Vidéos A la une
La princesse Cristina d'Espagne sera bien jugée. Le tribunal de Palma de Majorque dans les Iles Baléares a refusé ce vendredi de prononcer un non-lieu en sa faveur dans un procès pour détournements de fonds publics. La soeur aînée du roi Felipe VI reste accusée de complicité de délits fiscaux aux côtés de son mari, Iñaki Urdangarin, lui-même poursuivi pour avoir détourné six millions d'euros. La cour a ainsi rejetté les demandes formulées par la défense et le parquet lors de l'ouverture du procès le 11 janvier. Celui-ci reprendra le 9 février. JUSTICE #Espagne : Non-lieu refusé pour la princesse Cristina d'Espagne (procès pour détournement de fonds publics) pic.twitter.com/P8WRbrULtx- Contact News (@ContactNews) 29 Janvier 2016 L'infante encourt jusqu'à huit ans de prison. Premier membre de la famille royale espagnole à faire l'objet de poursuites, Cristina nie toute implication : elle affirme qu'elle faisait une confiance aveugle à son époux et qu'elle ne savait rien de ses affaires. Ce procès a sérieusement écorné l'image de la famille royale. D'ailleurs, l'infante n'en fait plus partie sur l'initiative de Felipe VI qui lui a aussi demandé de divorcer et de renoncer à son titre de princesse. Ce qu'elle a refusé.
Vidéos A la une
La justice russe a rouvert, hier, l'enquête sur le meurtre du Tsar Nicolas II et de sa famille, près d'un siècle après les faits. Cinq corps extraits d'une fosse commune d'Ekaterinbourg, où avaient été fusillés les Romanov dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, ont été reconnus comme les restes du tsar, de sa femme et de trois de leurs filles par le parquet russe il y a 7 ans. Une identification contestée par certains chercheurs. C'est pour cela que les ossements du couple impérial, inhumé à Saint-Pétersbourg, ont été exhumés ce mercredi. Les experts doivent à présent comparer leurs ADN aux deux seules victimes formellement identifiées, le tsarévitch Alexei, fils de l'empereur, et ceux de sa soeur Maria. Leurs dépouilles seront, elles, inhumées au mois d'octobre. L'Église orthodoxe a canonisé la famille Romanov qui aurait été fusillé sur ordre des bolchéviques. Avec APTN et AFP
Vidéos A la une
En Suède, le prince a épousé sa grenouille. Sofia Hellqvist, ex-starlette de télé-réalité est devenue princesse ce samedi, en disant oui à Carl Philip, deuxième enfant du Roi Carl XVI Gustav et de la Reine Silvia et troisième dans l'ordre de succession au trône. La mariage princier a été célébré à Stockholm, en présence de 550 invités dont de nombreuses têtes couronnées, et suivi par la foule, massée tout au long du cortège Elle a 30 ans, lui 36. Fiancés depuis l'an dernier, leur liaison avait été révélée par la presse suédoise en 2010. La jeune femme a depuis souvent fait la une des journaux. Ex-serveuse, mannequin, professeur de yoga, elle avait notamment posé seins nus à l'âge de 20 ans pour un magazine masculin. Des photos bien sûr largement exploitées par les médias.
Vidéos A la une
L'ex roi d'Espagne a 77 ans et va peut-être devoir reconnaître qu'il est le père d'une fille illégitime. Don Juan Carlos de Bourbon va probablement être obligé à faire un test ADN et la monarchie espagnole risque d'être secouée par un nouveau scandale. Le tribunal suprême espagnol a décidé d'accepter la demande de reconnaissance en paternité réclamée par une Belge. Elle s'appelle Ingrid Jeanne Sartiau et elle explique qu'un jour, sa mère voyant le roi à la télévision lui aurait dit 'cet homme est ton père.' Ingrid Jeanne Sartiau est née en 1966, soit quatre ans après le mariage de Juan Carlos avec la reine Sofia. L'ancien monarque a perdu son immunité quand il a abdiqué et peut désormais faire l'objet de poursuites judiciaires.
Vidéos A la une
Nouveau souverain espagnol depuis une semaine, le roi a fait ses premiers pas dans la région dirigée par les nationalistes. Il s'est rendu, accompagné de la reine Letizia à Gérone à une cérémonie de remise de prix de la Fondation Prince de Gérone. Le titre de noblesse qu'il portait avant d'accéder au trône. Dans un discours prononcé dans un catalan presque parfait, il a souligné que ses visites, 'beaucoup plus nombreuses récemment', étaient destinées 'à rendre plus présente la Couronne sur cette terre' et à 'transmettre des messages de respect, de compréhension et de vie en commun'. Comme j'ai eu l'occasion de le déclarer dans mon discours de proclamation, ces valeurs sont inséparables de notre monarchie constitutionnelle', affirme le roi Felipe VI. Cette visite intervient alors les ponts semblent coupés entre le gouvernement central conservateur et les nationalistes catalans qui portent un projet de référendum prévu le 9 novembre sur l'autodétermination de la région. Le Premier ministre Mariano Rajoy s'appuyant sur la constitution de 1978 rappelle le caractère indivisible de l'État espagnol et la large autonomie des régions. On a par ailleurs appris qu'à Madrid, les députés avaient voté ce jeudi une loi spéciale prorogeant l'immunité judiciaire de l'ancien roi Juan Carlos.
Vidéos A la une
Une semaine, jour pour jour, après l'abdication surprise du roi Juan Carlos en faveur de son fils Felipe, le scandale de corruption impliquant l'infante Cristina vient hanter à nouveau la monarchie espagnole. Depuis deux ans et demi, la fille cadette de Juan Carlos et son époux ont été mis à l'écart de toutes les activités officielles de la famille royale. Ce fut le cas le jour de la proclamation de Felipe VI au Parlement. A la tribune, seules sa mère Sophia et sa soeur ainée Elena ont salué le nouveau roi, celui qui doit incarner le renouveau d'une institution en perte de popularité. Pourtant, longtemps, Cristina de Bourbon a donné l'image lisse d'une princesse moderne. Elle fut la première femme de la famille royale espagnole à aller à l'université où elle obtient une licence en Sciences politiques. Et puis, elle réussit un mariage 'de rêve' avec Iñaki Urdangarín, un sportif médaillé aux JO d'Atlanta. Une union comblée, avec 4 enfants. Cristina est aussi une femme qui travaille, elle dirige le département social de la Fondation La Caixa à Barcelone, elle est aussi présidente d'honneur de la Commission espagnole de l'Unesco. Mais le miroir se brise en décembre 2011, lorsque son mari Iñaki Urdangarín se voit mis en examen par le juge du tribunal de Palma de Majorque dans le cadre d'une affaire de détournement de 6 millions d'euros d'argent public via l'Institut Noos, une société à but non lucratif qu'il préside entre 2003 et 2006. Malgré les efforts d'Urdangarin devant le juge pour exonérer sa femme de toute implication, le magistrat continue son enquête, laquelle aboutit à l'inculpation de l'infante. Un immense choc en Espagne. Près de six mois plus tard, l'inculpation de Cristina est maintenue. Et dans les rues de Madrid, les réactions sont sans appel : 'c'est normal, estime cet homme, la justice est sensée être la même pour tous.' Cette femme est du même avis : 'si elle a commis des fautes, alors elle doit payer, comme n'importe quel autre citoyen'.
Vidéos A la une
Six jours seulement après l'avènement de Felipe VI, un juge ibérique a confirmé l'inculpation pour fraude fiscale et blanchiment d'argent de l'infante Cristina ouvrant la perspective d'un éventuel procès. Une décision qui intervient après quatre ans d'instruction sur l'affaire de corruption dont le principal accusé est son mari, Iñaki Urdangarin. Selon la justice, il existe des indices suffisants sur le fait que Cristina 's'est enrichie' et 'a donné à son mari les moyens de le faire, par sa collaboration silencieuse'. L'avocat de l'infante nie toute malversation : 'selon nous, le juge ne prend pas en compte la position de l'agence des impôts qui a expliqué à diverses occasions que Doña Cristina n'a commis aucun délit fiscal. Le parquet a également mis en évidence de manière constante et répétée qu'il n'y a pas de base pour cette accusation'. L'ancien international de handball, Iñaki Urdangarin est soupçonné d'avoir détourné plusieurs millions d'euros d'argent public par le biais d'une fondation. Cette affaire a éclaboussé la famille royale espagnole et a contribué à faire plonger la popularité de la couronne d'Espagne, jusqu'au coup de théâtre de l'abdication du roi Juan Carlos le 18 juin. Depuis deux ans et demi, le couple, a été écarté des activités officielles et n'était pas présent pour l'avènement de Felipe VI dont le début de règne pourrait être gêné par cette affaire.
Vidéos A la une
Le futur roi d'Espagne s'est montré ému lors de son premier discours public depuis l'annonce de l'abdication de son père. Le prince Felipe a profité hier, mercredi 4 juin, de la remise d'un prix culturel, en Navarre, pour rappeler son respect du processus parlementaire qui devrait lui permettre de monter sur le trône. 'Permettez-moi de respecter le processus parlementaire initié. Je répète ma volonté sans faille de dédier toutes mes forces, avec espérance et enthousiasme, à la tâche passionnante qui est celle de continuer à servir les Espagnols', a-t-il déclaré aux côtés de son épouse, Letizia. Les députés se réunissent la semaine prochaine pour se prononcer sur la succession du roi Juan Carlos. La majorité conservatrice et le Parti socialiste, première force d'opposition, souhaitent préserver une monarchie, mais le sentiment républicain gagne de l'ampleur.
Vidéos A la une
Juan Carlos d'Espagne a abdiqué. Le souverain a annoncé à la mi-journée sa décision de renoncer au trône. 'Je garderai toujours l'Espagne dans mon coeur', a t-il déclaré. Cette abdication, décidée en janvier, et sujet de nombreuses rumeurs depuis plusieurs mois, est intervenue de façon soudaine. La décision a d'abord été signifiée par lettre au Premier ministre Mariano Rajoy, qui l'a annoncé aux citoyens espagnols ce matin. Au pouvoir depuis 39 ans, Juan Carlos a connu une fin de règne rendue difficile par plusieurs scandales qui ont éclaboussé la famille royale... Un safari en Afrique et une affaire de fraude fiscale ont fait baisser la popularité de la couronne. La perspective du référendum auto-organisé sur l'indépendance de la Catalogne, en novembre prochain, a sans doute également joué sur l'abdication du roi d'Espagne. C'est le fils de Juan Carlos, le prince Felipe, 46 ans, qui va prendre sa succession à la mi-juin. Mais selon la constitution, une loi organique doit d'abord être approuvée par le parlement espagnol. S.M. el Rey Juan Carlos I abdica la Corona de España. http://t.co/s9vbalBzSO pic.twitter.com/YesVxDObIp- Casa de S.M. el Rey (@CasaReal) 2 Juin 2014 (Avec agences)
Vidéos A la une
Juan Carlos, roi d'Espagne monté sur le trône en 1975 à la mort du dictateur Franco, va abdiquer. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre Mariano Rajoy lors une conférence. C'est le prince héritier Felipe qui va prendre place sur le trône. Juan Carlos, âgé de 76 ans, a, selon l'AFP, construit sa popularité en menant la transition de l'Espagne vers la démocratie, avant de connaître une fin de règne marquée par les ennuis de santé et les scandales. (Avec agences)
Vidéos A la une
“L’audition de l’infante Cristina devant un juge est une première du genre en Espagne, et cela intéresse tous les Espagnols, explique Guillermo Gayà, journaliste d’euronews. Cela se passe...
Vidéos A la une
Les Pays-Bas en deuil : le prince Johan Friso d’Orange-Nassau, deuxième fils de la reine Beatrix , est mort ce lundi à l‘âge de 44 ans. Le jeune frère du nouveau roi Willem-Alexander était...
Vidéos A la une
Le bébé du prince William et de Kate, né lundi et troisième dans l’ordre de succession à la couronne britannique, a été prénommé George Alexander Louis, ont annoncé mercredi les services duc de Cambridge.
Vidéos A la une
Le duc et la duchesse de Cambridge ont présenté à la foule massée devant l’hôpital, ainsi qu’aux caméras du monde entier, leur nouveau-né, prince de Cambridge et héritier de la couronne britannique.
Vidéos A la une
C’est du jamais vu dans l’histoire de la monarchie britannique : quatre générations de Windsor se côtoient désormais, dont trois héritiers royaux en ligne directe. Nul ne peut dire lequel de ces trois héritiers régnera un jour. La reine Elizabeth a toujours dit qu’elle n’abdiquerait pas. A 64...
Vidéos A la une
Les Unes de presque toute la presse britannique célébraient à l’unisson la naissance de l’enfant de Kate et William ce mardi. Pour marquer le coup, les journaux londoniens se sont fendus d‘éditions spéciales. Certains quotidiens se sont même rebaptisés le temps d’une journée. Tur d’horizon avec...
Vidéos A la une
La duchesse de Cambridge se trouve en ce moment-même à l’hôpital St Mary de Londres. Elle y a été admise à 6 heures ce matin. La jeune femme est arrivée en voiture avec son époux, le prince William. Ils sont entrés dans le bâtiment par une porte dérobée, à l’abri des caméras. Au grand dam des...
Vidéos A la une
En route pour le palais royal, le Premier ministre belge : Elio di Rupo vient remettre sa démission. Une opération “pour la forme”, car il sait qu’elle sera refusée par le nouveau souverain. La constitution prévoit que les ministres sont nommés par le roi, donc ils sont tous là quand Elio di...
Vidéos A la une
Les acclamations de la foule pour le nouveau couple royal ce dimanche à Bruxelles. En ce jour de fête nationale, les Belges s‘étaient déplacés en nombre pour apercevoir le roi Philippe, son épouse Mathilde et le reste de la famille royale, au balcon du palais. 8 à 10.000 Wallons et flamands avaient...
Vidéos A la une
Crise oblige, le nouveau roi des Belges devra appliquer une réforme historique concernant les moyens financiers de la famille royale. Ainsi en a t-il été décidé en juin dernier. Son épouse – la future reine- et lui seront épargnés ainsi que les anciens monarques Albert II et son épouse, mais les...
Vidéos A la une
Albert de Belgique naît le 6 juin 1934. Il est le fils de Leopold III et d’Astrid de Suède, qui disparaît l’année suivante dans un accident de voiture, plongeant le pays dans le deuil et la tristesse. Son enfance sera aussi marquée par la guerre. Après la libération, la famille s’exile en Suisse...
Vidéos A la une
C’est sa dernière visite en Flandre en tant que roi des Belges, Albert II est venu dire au revoir à ses sujets, dimanche il passera la main à son fils le prince Philippe. A Gand, avec la reine Paola, il a été reçu par les autorités minicipales. Beaucoup de ferveur devant l’Hôtel de ville et un bain...
Vidéos A la une
Les bookmakers s’en donnent à coeur joie devant l’hôpital St Mary à Londres, où doit naître l’enfant de Kate Middelton et du prince William. Hier, trois hommes déguisés en bébé ont trompé l’ennui des photographes, cameramen et journalistes installés ici depuis plus d’une semaine Cet ennui est une...
Vidéos A la une
Première apparition publique du futur roi des Belges ce jeudi à Anvers. Le 21 juillet, le prince Philippe succèdera à son père Albert II. Sur toutes les lèvres, une question : sera-t-il à la hauteur ? “Je suis bien conscient des responsabilités qui reposent sur moi. Je continuerai à m’investir...
Vidéos A la une
Une page se tourne dans l’histoire du royaume. “C’est donc avec sérénité et confiance que je vous fais part de mon intention d’abdiquer ce 21 juillet 2013”, déclare le roi. C’est son fils le prince Philippe qui va lui succéder symboliquement sur le trône le jour de la fête nationale. Il pourra...
Vidéos A la une
Elle serait la fille non reconnue du Monarque Belge. Delphine Boel âgée de 45 ans a fait comparaitre le roi Albert II et deux des ses enfants devant la cour de Bruxelles pour que le roi reconnaissent qu’il est bien son père. L’affaire éclate dans le royaume en 1999. Au cours d’un message adressé...
Vidéos A la une
Elle serait la fille non reconnue du Monarque Belge. Delphine Boel âgée de 45 ans a fait comparaitre le roi Albert II et deux des ses enfants devant la cour de Bruxelles pour que le roi reconnaissent qu’il est bien son père. L’affaire éclate dans le royaume en 1999. Au cours d’un message adressé à...
Publicité