Vidéos A la une
Joint par téléphone par LCI ce mercredi pour évoquer la mort du mollah Omar, datant de deux ans et dévoilée ce mercredi par les renseignements afghans, le maître de conférence à Sciences-Po et docteur en géopolitique Frédéric Encel estime que les Américains auraient immédiatement communiquer sur la mort du mollah Omar s'ils l'avaient tué. Selon lui, il est très probable qu'il soit mort de mort naturelle, ou dans un règlement de comptes entre talibans.
Vidéos A la une
Ce mercredi après-midi, les renseignements afghans ont annoncé la mort du mollah Omar, ancien président de l'Afghanistan et allié d'Oussama Ben Laden. Réfugié au Pakistan, le mollah Omar serait mort il y a deux ans dans des circonstances mystérieuses dans un hôpital de Karachi.
Vidéos A la une
Recherché activement par le FBI, le mollah Omar serait mort de maladie, depuis deux ans au Pakistan. Président de l'Afghanistan de 1996 à 2001, il avait fait alliance avec Oussama Ben Laden, principal responsable des attentats du Wolrd Trade Center. Portrait.
Publicité