International
Le juge français, Marc Trévidic, chargé de l’affaire des moines de Tibhirine assassinés en 1996, s’est rendu à Alger. Les autorités algériennes lui ont donné l’autorisation d’autopsier les têtes des moines. Il n’a cependant pas eu l’accord d’auditionner des témoins.
Publicité