Vidéos Argent/Bourse
Très dépendante du pétrole, l'Arabie Saoudite cherche à se diversifier depuis quelques semaines, sous l'impulsion du jeune vice-prince héritier Mohammed ben Salmane. En effet, le fonds souverain du pays, Public Investment Fund (PIF), vient d'investir 3,5 milliards de dollars dans le service américain de réservation mobile de voitures Uber. Le directeur général du PIF, Yasir Al Rumayyan, a salué un "important investissement stratégique", alors que la contribution du pétrole aux revenus du royaume a baissé à 73% en 2015, contre 90% par an auparavant. L'Arabie Saoudite va-t-elle pouvoir se guérir de son addiction à l'or noir ? - Avec: Philippe Chalmin, professeur à l'Université Paris-Dauphine, spécialiste des matières premières. Khattar Abou Diab, collaborateur aux Cahiers de l'Orient et enseignant à Paris XI Sud. Et Pascal Devaux, Economiste BNP-Paribas Proche et Moyen-Orient. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 2 juin 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Publicité