Vidéos à la une
L'année dernière, la justice française a ouvert des enquêtes sur Amesys et Qosmos. Ces deux entreprises françaises sont soupçonnées d'avoir vendu des logiciels permettant à Bachar al-Assad et Mohammar Khadafi de traquer leurs opposants. Notre reporter a rencontré un ancien salarié de Qosmos, qui a...
Publicité