Vidéos à la une
Mardi 25 novembre au soir, lors du débat en deuxième lecture du projet de loi de financement de la sécurité sociale, des députés UMP ont tenté de faire passer leur amendement anti-modulation des allocations familiales en entrant dans l'hémicycle quelques instants avant son vote. Une technique connue sous le nom de "coup du rideau" et qui est utilisée pour créer le surnombre. A leur entrée, ils sont copieusement hués par les députés socialistes présents. La ministre de la Santé Marisol Touraine, tente même de demander une suspension de séance, mais le député UMP Marc le Fur, qui préside le débat, n'en tient pas compte. L'amendement est soumis au vote et le résultat n'est pas celui espéré par les députés UMP : 128 votants, 128 voix exprimées. 64 voix pour, 64 voix contre. Match nul, mais l'amendement n'est pas adopté car la majorité absolue de 65 voix n'est pas atteinte. Une défaite pour l'UMP. Du coté des élus socialistes, on applaudit et on se moque.
Politique
L'Assemblée nationale a voté ce ve,dredi l'amendement prévoyant la modulation des allocations familiales en fonction des revenus. En pratique, les familles dont les revenus mensuels dépassent les 6 000 euros verront leurs allocations divisées par deux.
Vidéos à la une
Le 20 octobre, Charles Beigbeder, chef d'entreprise a donné son point de vue sur la modulation des allocations familiales, avec Nathalie Lévy, dans News & Compagnie, sur BFMTV.
Vidéos à la une
Le 20 octobre, Charles Beigbeder, chef d'entreprise a exprimé son désaccord avec la modulation des allocations familiales, avec Nathalie Lévy, dans News & Compagnie, sur BFMTV.
Vidéos à la une
Le 17 octobre, la fin de l'universalité des allocations familiales et la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim étaient les thèmes qui ont été critiqués et commentés par Jean-Christophe Buisson et Clémentine Autain, dans Hondelatte Direct, sur BFMTV.
Actualités
Finalement, le gouvernement s'est prononcé en faveur de la modulation des allocations familiales avec une entrée en vigueur dès 2015. Les détails avec Planet.fr.
Vidéos à la une
ans Bourdin Direct, ce vendredi sur RMC, Dominique Marcilhacy, porte-parole de l'Union des familles en Europe, fait part de sa colère à propos de l'annonce d'une modulation des allocations familiales. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité
Vidéos à la une
Le 16 octobre, Emmanuel Lechypre s'est intéressé aux changements socio-économiques entraînés par la future modulation des allocations familiales en 2015. Sujet sur lequel a réagi Michel-Edouard Leclerc, président directeur général du groupe E.Leclerc qui était l'invité de Nathalie Lévy, dans News & Compagnie, sur BFMTV.
Vidéos à la une
Le 8 octobre, la polémique autour du projet de modulation des allocations familiales a été décrypté par Alain Marschall et ses invités: Ruth Elkrief, journaliste politique à BFMTV, Bernard Sananès, président de l'Institut de sondages CSA et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV, dans le 20H Politique, sur BFMTV.
Vidéos à la une
Bruno Le Roux, député PS et président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale était sur le plateau de BFM Story. Suite à la présentation du budget de la sécurité sociale à l'assemblée nationale, la modulation des allocations familiales est au coeur de la polémique. Cette mesure permettrait de réduire le déficit de la sécurité sociale grâce à une économie de 700 millions d'euros. Bruno Le Roux soutient cette initiative mais demande toutefois au gouvernement une étude d'impact pour déterminer le seuil d'application.
Vidéos à la une
Jean-Frédéric Poisson, député UMP et président du Parti chrétien démocrate, était en duplex pour BFM Story. Focus sur la modulation des allocations familiales proposée par les députés de la majorité. Les parlementaires socialistes souhaitent moduler ces prestations familiales en fonction des ressources des ménages. Tout en rappelant ne pas vouloir "enlever l'universalité" des allocations. Une idée qui ne plaît pas du tout à l'opposition et qui suscite des doutes, même dans le camp socialiste. "Ce sont les familles moyennes et modestes qui trinquent", a déclaré Jean-Frédéric Poisson.
Vidéos à la une
Bruno Le Roux, député PS et président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale était sur le plateau de BFM Story. Suite à la présentation du budget de la sécurité sociale à l'assemblée nationale, la modulation des allocations familiales est au coeur de la polémique. Cette mesure permettrait de réduire le déficit de la sécurité sociale grâce à une économie de 700 millions d'euros. Bruno Le Roux soutient cette initiative mais demande toutefois au gouvernement une étude d'impact pour déterminer le seuil d'application.
Actualités
Des députés PS envisageraient de déposer un amendement visant à mettre en place une modulation des allocations familiales selon le revenu. Cela irait à l'encontre du principe actuel d'universalité... Les détails avec Planet.fr.
Publicité