Vidéos A la une
Le remorquage du Modern Express se poursuit ce mercredi au large de du port de Bilbao en Espagne. Deux remorqueurs supplémentaires vont rejoindre le cargo, toujours couché sur le flanc. "Son inclinaison s'est aggravée, elle est maintenant de plus de 50 C", rapporte notre envoyé spécial, Fabien Crombé. Les opérations prendront plusieurs heures pour ramener le Modern Express à quai.
Vidéos A la une
Depuis six jours maintenant, le cargo 'Modern Express' dérive au large des côtes françaises. Aux alentours de 8h40 ce matin, a débuté...
Vidéos A la une
Le Modern Express dérive toujours en direction des côtes landaises où il pourrait s'échouer dans les prochaines heures. Des opérations sont en cours pour éviter que cet incident se produise. "Le remorqueur vient d'être connecté avec le cargo mais le remorquage n'a pas pour autant débuter", a annoncé la préfecture maritime lors d'une conférence de presse ce lundi matin. "L'opération se déroule comme prévu pour le moment mais il est possible que la remorque casse", a ajouté le porte-parole. La priorité étant dans un premier temps de l'éloigner des côtes, la préfecture maritime n'a pas donné de destination précise pour le moment.
Vidéos A la une
30 janvier 2016 - Le remorquage du Modern Express suspendu à la météo. Le cargo immatriculé au Panama est toujours en perdition à 216 km de l'embouchure de la Gironde. Vendredi, l'intervention des équipes sur zone est restée infructueuse. L'un des membres de la société néerlandaise Smit Salvage, mandatée par l'armateur s'est même légèrement blessé. Il doit être prochainement évacué. Le 26 janvier, le Modern Express avait lancé un signal de détresse alors qu'il se trouvait au large de l'Espagne, en situation de très forte inclinaison. Les 22 membres d'équipage ont pu être hélitreuillés. Le navire qui devait décharger une cargaison de bois et de matériel de chantier au Havre dérive depuis en direction des côtes françaises. La préfecture maritime de l'Atlantique annonce une météo en dégradation et une mer très forte avec des creux de 4 à 6 mètres.
Publicité