Politique
En pleine campagne pour les législatives de juin, certains anciens ministres de François Hollande tentent de dissimuler le logo du PS sur leur affiche électorale. D'autres essaient de s'accrocher au mouvement "En Marche"...
Vidéos à la une
Les ministres du gouvernement d'Emmanuel Macron se sont rendus sur le terrain, ce vendredi. Bruno le Maire a visité le verrier nordiste Arc, en restructuration permanente depuis 10 ans. François Bayrou a quant à lui été au tribunal de grande instance de la ville de Pau tandis que Laura Flessel, la ministre des Sports, s'est rendue dans un refuge hébergeant temporairement des jeunes homosexuels rejetés par leur famille.
Vidéos à la une
Six ministres jouent gros en se lançant dans la course aux élections législatives. S'ils sont vaincus, ils seront contraints de démissionner de leur poste. Bruno Le Maire, nouveau ministre de l'Économie, est candidat dans l'Eure. Une zone où le Front national avait fait un bon score lors de l'élection présidentielle. Marielle de Sarnez devra quant à elle faire face au député sortant Pascal Cherki, un socialiste frondeur, qui dans la tête des électeurs, est porteur d'une offre politique nouvelle. Mounir Mahjoubi, Christophe Castaner, Annick Girardin risquent également d'être confrontés à quelques difficultés.
Vidéos à la une
C'était il y a cinq ans, sur BFMTV. Nicolas Hulot expliquait qu'il ne tenait pas à être ministre. Depuis, celui qui a refusé plusieurs fois le poste proposé par les trois derniers présidents de la République, a finalement accepté de devenir ministre de l'Ecologie ce mercredi.
Politique
A peine nommés, six ministres pourraient être contraints de quitter le gouvernement après les élections législatives, le 11 et 18 juin prochains.
Politique
Si certains sportifs se reconvertissent en entraîneurs, d'autres à l'inverse préfèrent se lancer dans la vie politique et devenir ministre, maire ou député... 
Vidéos à la une
Six ministres ou secrétaires d'État du gouvernement d'Emmanuel Macron sont également candidats aux législatives. En cas de défaite, ils devront démissionner de leur fonction, a annoncé l'Élysée. "J'en suis conscient", a assuré, ce mercredi sur BFMTV, Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du numérique, avant d'affirmer qu'il "allait falloir se battre et je me battrai pour avoir et maintenir cette majorité".
Présidentielles
La liste complète du nouveau gouvernement d'Édouard Philippe a été annoncée mercredi après-midi par le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler. Strictement paritaire, il est composé de dix-huit ministres et quatre secrétaires d'État. 
Présidentielles
Le secrétaire général de l'Elysée a dévoilé ce mercredi après-midi le nom de tous les membres du gouvernement, qui feront leur premier Conseil des ministres jeudi matin.
Politique
Depuis mercredi après-midi, on connaît la composition du gouvernement d'Edouard Philippe. Mais savez-vous ce que les ministres vont toucher chaque mois ?
Politique
Alors que le gouvernement d'Edouard Philippe doit être annoncé ce mercredi à 15 heures, "Europe 1" explique ce que font les hommes politiques durant leurs premiers pas de ministres.
Politique
Ce mercredi s'est tenu le dernier Conseil des ministres présidé par François Hollande. Avant de partir, des membres du gouvernement sont revenus sur ce rituel "très solennel".
Vidéos à la une
Ce mardi 9 mai 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Certaines personnalités politiques espèrent obtenir un poste dans le gouvernement Macron. Bruno Le Maire, par exemple, a lancé une véritable tournée médiatique depuis dimanche soir pour faire savoir sa disponibilité. A l'occasion de la cérémonie commémorative du 8 mai hier, François Hollande a montré sa fierté envers Emmanuel Macron. Sur Youtube, François Asselineau a commenté la victoire du nouveau président français sans fausse modestie. Le candidat déchu en est sûr, il aurait battu Emmanuel Macron. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Politique
Mardi, Bruno Leroux a démissionné du ministère de l'Intérieur suite aux révélations des emplois de ses filles à l'Assemblée. Avant lui, d'autres ministres avaient quitté le gouvernement à la suite de révélations dans la presse.
Politique
Alors que Manuel Valls a semble-t-il voulu franchir le Rubicon en se présentant à la présidentielle, retour sur toutes ces petites trahisons que le président a dû affronter lors de son quinquennat.
Politique
Après avoir remporté la primaire de la droite et du centre, le candidat entame sa campagne présidentielle. Les noms des potentiels membres de son gouvernement, s'il gagne, commencent déjà à fuiter.
Politique
Alors que seuls 4 % des Français sont satisfaits de l'action du président de la République, qui sont les derniers hommes politiques de gauche à soutenir (véritablement) le chef de l'Etat ?
Politique
Être en charge d'un ministère, ça rapporte. Mais en plus du salaire qu’on leur verse, les ministres ont droit à quelques largesses fournies par l’État. Découvrez tous les avantages alloués aux membres du gouvernement.
Politique
Combien coûtent les cabinets ministériels ? L’Etat a-t-il fait des économies sous la présidence de François Hollande ? Autant de questions auxquelles le député René Dosière a tenté de répondre après avoir épluché le document budgétaire consacré aux effectifs des cabinets et à leur rémunération.  
Politique
Dans un livre paru jeudi, les journalistes Georges Malbrunot et Christian Chesnot révèlent les relations troubles entre des hommes politiques français et les monarchies du Golfe. 
Politique
Au lendemain de la démission du ministre de l'Economie, ses anciens collègues n'ont pas manqué de critiquer ce départ brutal.
Politique
L’attitude du président, trop souvent devant les journalistes ces derniers temps, déplaît beaucoup aux ministres qui lui conseillent de faire profil bas.
Politique
Alors que le "Point" vient de révéler que la femme de Bernard Cazeneuve avait trois chauffeurs à sa disposition, retour sur ces moments où les conjoints de ministres leur ont fait défaut.
Politique
Alors que la compétition de football doit commencer vendredi, les membres du gouvernement ont été priés de ne pas être vus dans les tribunes. Mais certains ne l'entendent pas de cette oreille.
Politique
Si de nombreux Français galèrent pour s’approvisionner en essence, ce n’est pas le cas des chauffeurs des ministres qui ont de quoi s'organiser dans les ministères.
Vidéos à la une
Hier, pendant une interview, François Hollande a essayé de repolitiser les débats en les renvoyant sur le programme économique de la droite. D'après Apolline de Malherbe, c'est plus confortable pour lui d'avoir la droite en face puisque le peuple de gauche et même certains de ses actuels ministres s'opposent à lui. Pour apparaître de gauche, le président de la République a besoin d'un match avec toute la droite et ne cible pas uniquement Nicolas Sarkozy ou un autre candidat en particulier. Cette stratégie n'est pas nouvelle car en 2012, François Hollande s'est fait élire par défaut en se présentant comme le candidat normal face à Nicolas Sarkozy - Bourdin Direct, du mercredi 18 mai 2016, sur RMC.
Politique
En réponse à la tribune d’anciennes femmes ministres dénonçant le harcèlement sexuel de certains hommes, la présidente d’honneur du PCD a eu des mots qui ont font réagir.
Vidéos à la une
La plupart des sondages le démontrent, la cote de popularité de François Hollande est au plus bas. Il serait même certain que ce dernier serait éliminé au second tour des prochaines élections présidentielles. Face à cette situation délicate, 24 ministres, à l'initiative de Stéphane Le Foll, vont se retrouver en meeting ce soir pour soutenir le chef d'État. Pour Maurice Szafran, cette idée est à la fois surréaliste, hors du temps et ne répond à aucune des vraies questions des Français. - Bourdin Direct, du lundi 25 avril 2016, sur RMC
Politique
Interrogé jeudi soir sur "France 2", François Hollande a sèchement réaffirmé son autorité envers Emmanuel Macron. Une attitude qui en rappelle d'autres.
Vidéos à la une
Jean-Marie Le Guen a lancé un pavé dans la mare, ce lundi soir sur BFMTV, en essayant de relancer le débat sur la légalisation du cannabis. Pour le secrétaire d'Etat chargé aux relations avec le Parlement, le système répressif actuel est un échec. Mais au gouvernement, la plupart des ministres se sont rangés derrière le couple exécutif qui a répété à plusieurs reprise son opposition à la dépénalisation de cette drogue. Seul Christian Eckert le secrétaire d'Etat chargé du Budget, s'est montré moins catégorique, estimant que Jean-Marie Le Guen entamait avant tout une réflexion sur "l'aspect santé et sociétal", de ce sujet de société.

Pages

Publicité