Société
Un homme âgé de 32 ans et vivant à Besançon a été condamné pour avoir passé des coups de fils insistants et graveleux à plusieurs personnes. L'une de ses cibles était, sans qu'il ne le sache, la ministre du Travail.  
Vidéos Argent/Bourse
Il y a quelques mois, Bruno Mettling, directeur général adjoint d'Orange en charge des Ressources humaines, a remis à la ministre du Travail son rapport sur la transformation numérique et vie au travail. Il analyse les effets du numérique sur l'évolution du cadre de travail, sur la qualité de vie au travail et sur la fonction managériale. Il lance également plusieurs pistes de réflexion, dont le devoir de déconnexion. Avec les outils numériques, les entreprises ont en effet trouvé le moyen de garder en éveil en permanence leurs salariés. Si l'on peut y voir un moyen d'impliquer les collaborateurs, il peut également conduire au surmenage et au burn out. - Avec: Alain Everbecq, DRH de Poclain Hydraulics. Sandrine Cathelat, directrice associée et directrice des recherches à Netexplo. Et Magali Hieron-Ekuka, membre de la direction nationale de l'UGICT-CGT. - 01Business Forum - L'hebdo, du samedi 11 juin 2016, présenté par Frédéric Simottel, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
"Nous sommes bien sûr attachés aux libertés syndicales mais nous devons rester fermes, fermes lorsqu'il s'agit justement de bloquer des ronds-points. Ça, ce n'est ni le droit de grève ni le droit de manifester", a déclaré la ministre du Travail Myriam El Khomri à l'Assemblée nationale ce mardi.
Vidéos à la une
François Rebsamen était sur BFMTV ce mardi soir, où il a réagi aux menaces du Medef de suspendre les négociations de l'assurance chômage si la loi Travail était votée en l'état. "Ça me rappelle quand j'étais ministre du Travail, j'ai vu plusieurs fois monsieur Gattaz lancer des ultimatums de ce genre", a-t-il rapporté. Le maire PS de Dijon a par ailleurs estimé que la taxation des CDD stipulée dans la loi El Khomri ne devait pas être systématique sauf pour les entreprises qui utilisent le salarié comme un "kleenex". Quant au fameux "Ça va mieux" lancé par François Hollande la semaine dernière, il serait totalement justifié. "Oui ça va mieux quand on compare les indicateurs économiques d'aujourd'hui à ceux de 2012, y compris pour les entreprises", a-t-il affirmé.
Vidéos à la une
Invitée sur BFMTV et RMC ce jeudi, Myriam El Khomri s'est exprimée sur la journée de mobilisation à venir contre le projet de loi qu'elle défend. "Je comprends les inquiétudes qui s'expriment, c'est nécessaire", a déclaré la ministre du Travail qui s'est dite "à l'écoute". Pour elle, "l'exaspération de la jeunesse", ainsi que l'utilisation "du droit de grève et de manifestation" par les organisations syndicales sont légitimes. "Ce n'est pas un front syndical uni qui appelle à manifester aujourd'hui", a-t-elle néanmoins fait remarquer, ajoutant que les mobilisations de ce jeudi n'avaient pas toutes le même objet de revendication.
Vidéos à la une
Tous les mois, c'est la tâche du ministre du Travail : commenter les chiffres du chômage. Une mission dont l'ancien ministre du Travail, François Rebsamen, se serait bien passé puisque selon lui "on ne sait pas trop comptabiliser. On s'y perd dans les catégories".
Vidéos à la une
Invité sur BFMTV ce mardi soir, Benoît Hamon a réagi au malaise de la ministre du Travail. Interrogé par Ruth Elkrief sur un éventuel début de burnout de Myriam El Khomri, le frondeur est resté prudent. Le député qui a lancé une pétition et déposé une proposition de loi visant à faire reconnaître le burnout comme maladie professionnelle, a privilégié la piste de l' "accident domestique". "Elle traverse incontestablement une épreuve qui est une épreuve politique pour elle", a-t-il estimé. L'ancien ministre de l'Education nationale a confié avoir "une pensée pour elle". "J'ai énormément de respect pour madame El Khomri, mais je veux que sa loi soit totalement remise à plat ou retirée en l'état", a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
Le chômage a augmenté de 2,6% en 2015, d'après les dernières statistiques publiées ce mercredi par le ministère du Travail. "Les chiffres sont clairs, ils traduisent un ralentissement de l'activité économique ces dernières semaines qui a pesé sur les embauches", a commenté Myriam El Khomri. "Il y a eu une hausse du nombre de demandeurs d'emploi sur l'année 2015", a-t-elle reconnu. La ministre du Travail a néanmoins relativisé ces résultats. "Contrairement aux années précédentes, notre pays a créé plus d'emplois qu'il n'en a détruit. D'après les prévisions de l'INSEE c'est près de 46.000 créations nettes d'emploi", a-t-elle conclu.
Vidéos à la une
Après s'être empêtrée ce jeudi matin sur BFMTV et RMC sur la question du nombre de renouvellements possibles d'un CDD, la ministre du Travail a tenté de rectifier le tir quelques heures après son passage chez Jean-Jacques Bourdin. "J'ai répondu trois car pour moi, c'est trois contrats quand on peut renouveler deux fois", s'est justifiée Myriam El Khomri au micro de BFMTV. "Il y a plein de formes de CDD possibles", a ajouté la ministre. Pour être compétente, "est-ce que je dois réciter le code du travail?" "Ce n'est pas mon rôle", a-t-elle répondu.
Politique
La ministre du Travail s'est justifiée sur son expérience professionnelle lors d’une interview accordée ce jeudi à Europe 1.
Politique
Auparavant secrétaire d'Etat chargée de la Politique de la ville, la jeune ministre a été nommée, mercredi, à la place du démissionnaire François Rebsamen.
Vidéos à la une
Myriam El Khomri, la secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville, a été nommée au ministère du Travail à la place de François Rebsamen démissionnaire. "C'est une surprise. Son nom n'avait jamais été évoqué ces derniers jours. Elle a 37 ans et est d'origine marocaine. Elle était la secrétaire d'Etat en charge de la politique de la ville ", a rappelé notre reporter politique Adrien Gindre.
Politique
Le ministre du Travail démissionnaire a accordé une interview à l’AFP dans laquelle il revient sur son bilan plutôt maigre.
Vidéos à la une
Après des jours de flottement et de cafouillage sur la date de départ de François Rebsamen, Manuel Valls a profité d'une visite sur le thème de la sécurité pour faire une mise au point lundi, et clore ainsi les polémiques. Le ministre du Travail remettra sa démission lors du prochain conseil des ministres le 19 août. Cette succession tombe au plus mal pour François Hollande, qui a lié sa candidature en 2017 sur la baisse du chômage. Il perd ainsi un allié d'une grande loyauté.
Vidéos à la une
François Hollande et Manuel Valls vont devoir remplacer François Rebsamen au ministère du Travail en raison de sa candidature à la mairie de Dijon. Un remplacement à la suite du décès d'Alain Millot, qui avait pris sa suite à la municipalité. "Cela focalise à nouveau cet été les Français sur le chômage. Ce n'est pas ce qui est de plus stratégiquement intelligent pour François Hollande", explique Maurice Szafran, éditorialiste politique.
Politique
L’actuel ministre du Travail quittera prochainement son ministère pour redevenir le premier édile de Dijon, après la mort il y a un mois de son successeur à la mairie de la ville.
Vidéos à la une
Ce matin dans le Grand Oral Des GG, c'est le député-maire Les Républicains de Châlon-en-Champagne, Benoist Apparu, qui était avec les Grandes Gueules. Ce dernier s'est plié au traditionnel GG Tweet, dans lequel il nous a donné son avis sur François Rebsamen. Notre invité s'est avoué choqué par le fait que l'actuel ministre du Travail, en passe de quitter ses fonctions se soit permis de privilégier son avenir politique en abandonnant sa tâche ministériel au profit de sa candidature à la mairie de Dijon.
Politique
François Rebsamen a décidé de mettre fin à la plaisanterie des députés UMP qui ont l'habitude de crier "et du chômage" lorsque l'on annonce "Monsieur le ministre du Travail" dans l'Hémicycle.
Vidéos à la une
Jean-Jacques Bourdin a reçu François Rebsamen, ce mercredi matin sur BFMTV et RMC. "Il y a des propos qui ont été tenus qui n'auraient pas dû l'être", a déclaré le ministre du Travail au sujet de la mort de Rémi Fraisse, avant d'ajouter: "Il s'agit d'un drame, la mort d'un jeune de 20 ans est un drame. Il faut garder de la mesure dans les propos".
Emploi - Retraite
Invité au micro de France Info ce jeudi matin, Michel Sapin, ministre des Finances, a indiqué qu'il était possible, malgré le gel des retraites, que les petites retraites bénéficient tout de même d'un geste du gouvernement.
Vidéos à la une
Stéphane Le Foll était l'invité mardi de BFMTV et RMC. Interrogé sur le pacte de responsabilité et la politique gouvernementale actuellement menée, le ministre de l'Agriculture a estimé que...
Vidéos à la une
Le 28 janvier, l'opposition qui réclame la démission de Michel Sapin, ministre du Travail, a été le thème abordé par Laurent Neumann, dans Direct Gauche, sur BFMTV. Direct de Gauche-Droite, la...
Vidéos à la une
Michel Sapin, le ministre du Travail, a réagi ce jeudi soir sur BFTMV, aux chiffres du chômage. Le ministre a d'abord déclaré que le gouvernement a pu "arrêter la hausse du chômage" et...
Emploi - Retraite
Les chiffres du chômage du mois de novembre seront donnés ce jeudi soir par le ministère du Travail. Des chiffres attendus par François Hollande, lequel s'était fixé pour promesse d’inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année. 
Emploi - Retraite
Le ministre du Travail, Michel Sapin, a annoncé ce vendredi la hausse légale de 1,1% du salaire minimum au 1er janvier 2014. Le SMIC passera de 9,43 à 9,53 euros brut de l’heure. Le gouvernement n’a pas précisé s’il était prêt à donner un coup de pouce supplémentaire.
Vidéos à la une
Dans l'émission Bourdin Direct, le ministre du Travail préconise un transfert du financement de la politique familiale. Il est actuellement supporté par les professionnels via des cotisations mais...
Vidéos à la une
Jean-Jacques Bourdin reçoit Michel Sapin, ministre du Travail. Il commente les chiffres du chômage qui augmente depuis 27 mois consécutifs. Au mois de juillet, Pôle emploi a enregistré 6 300...
Vidéos à la une
Dans l'émission Bourdin Direct, Michel Sapin n'envisage pas de bons chiffres du chômage (qui paraitront mercredi soir) mais signale un regain de l'activité. "L'intérim reprend et c'est signe de reprise de l'activité. Le chiffre des déclarations d'embauche augmente. Je veux que la courbe du chômage...
Emploi - Retraite
L’INSEE a publié un rapport selon lequel les pertes enregistrées à cause des jours fériés seraient évaluées à hauteur de 2 milliards d’euros, soit 0.1% du PIB. Pour autant, le gouvernement ne souhaite pas les suspprimer.
Publicité