Politique
En 2007, du haut de la Grande muraille de Chine, Ségolène Royal avait conquis "la bravitude". Neuf ans plus tard, un collègue du gouvernement fait une campagne sur un mot… qui n’existe pas.
Publicité