Vidéos à la une
Le ministère de la Santé a mis en place un dispositif pour aider les Français à affronter la canicule. Quatre conseillers du service d'information médicale du ministère sont mobilisés pour répondre aux questions et donner des astuces. Depuis lundi les appels se multiplient. Les principales personnes concernées sont les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes âgées. Pour mieux affronter la forte chaleur, s'hydrater régulièrement et se protéger du soleil sont fortement recommandés. L'année dernière, les épisodes caniculaires ont fait 3.300 victimes.
Vidéos à la une
Le pèlerinage à La Mecque a tourné au drame dans la journée de jeudi, après qu'une bousculade ait fait plus de 700 morts. Le gouvernement saoudien tente depuis d'expliquer les raisons du drame. La "très haute température et la fatigue de beaucoup de pèlerins" sont ainsi invoqués par le porte-parole du ministère de l'Intérieur. Le ministre de la Santé saoudien parle, lui, d'un "manque de discipline des pèlerins". Des déclarations mal accueillies par les États les plus endeuillés.
Vidéos à la une
Le ministère de la Santé a décidé, depuis l'année dernière, de tester la vente de médicament à l'unité, afin de limiter la surconsommation et de faire faire des économies à l'assurance maladie. Les professionnels de santé contestent cette hypothèse. "Le déconditionnement a un coût, c'est du temps. Il a été calculé que c'est au moins un préparateur de plus par officine, sinon deux", a défendu Jean-Jacques Zambrowski, médecin-hospitalier et économiste de la santé.
Vidéos à la une
La ministre de la Santé Marisol Touraine a haussé le ton après la parution d'une pétition anti-vaccin, lancée par un médecin et ayant récolté près de 500.000 signatures.
Vidéos à la une
La ministre de la Santé Marisol Touraine a fait part de son mécontentement après la parution d'une pétition mettant en évidence les dangers de la vaccination, lancée par un médecin.
Vidéos à la une
Les nouvelles sont rassurantes concernant l'infirmière hospitalisée à l'hôpital militaire Bégin, en région parisienne, avec une fièvre suspecte. Le gouvernement a écarté les craintes qu'elle soit contaminée par le virus Ebola. "Aucun cas n'est pour l'heure confirmé en France" a assuré Marisol Touraine, ministre de la Santé. En attendant, le dispositif d'alerte va être renforcé aux frontières et à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.
Vidéos à la une
Il ne s'alimente plus depuis 32 jours. Mais il ne lâchera rien. Posté devant le ministère de la Santé, Bruno Richard a entamé sa 7ème grève de la faim pour obtenir une meilleure prise en charge de son fils handicapé.
Publicité