Revue du web
La chancelière allemande Angela Merkel et le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'une conférence de presse, le 31 octobre 2012 à Berlin
Avec AFP : Une
"Menacer" l'accord entre l'UE et la Turquie sur les migrants "n'avance à rien", a déclaré vendredi la porte-parole de la chancelière Angela Merkel, juste après la menace du président turc Recep Tayyip Erdogan d'ouvrir les frontières aux migrants voulant se rendre en Europe.
Publicité