Revue du web
Des migrants qui ont dormi à l'extérieur se préparent à faire la queue devant un centre de transit pour évacuer la Jungle de Calais, le 27 octobre 2016
Avec AFP : Une
Au moins une centaine de jeunes migrants, tous mineurs selon eux, étaient massés tôt jeudi matin devant le centre de transit ouvert pour l'évacuation totale de la "Jungle" de Calais mais qui est désormais fermé, a constaté une journaliste de l'AFP.
Publicité