Vidéos A la une
MIDDLESBOROUGH - 20 jan 2016 - C'est le scandale qui secoue le Royaume-Uni. A Middlesborough, une ville pauvre du nord de l'Angleterre, les portes des habitations attribuées aux demandeurs d'asile seraient peintes en rouge. Le Times qui a révélé l'affaire parle d'apartheid dans les rues britanniques. Une distinction vécue comme une discrimination et source de tourments par les réfugiés. Pointée du doigt, l'entreprise privée Jomast, chargée de loger les demandeurs d'asile. Son représentant dément toute volonté discriminatoire.
Publicité