Politique
Un moment assez particulier a eu lieu dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale mardi : l'ancien ministre du Budget de Nicolas Sarkozy a réussi à faire rire les bancs de la majorité…
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que certains pensent s'éloigner de la vie politique, d'autres promettent de "faire du bruit".
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que François Hollande est au plus mal dans les sondages, la question de sa candidature à sa succession se pose plus que jamais, y compris chez ses plus fidèles soutiens qui ont souligné récemment la qualité d'homme d'Etat de Manuel Valls. Reste à savoir si ce "soutien" est vraiment nécessaire, alors que les relations entre Matignon et l'Elysée sont plutôt fraîches actuellement.
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que François Hollande est au plus mal dans les sondages, la question de sa candidature à sa succession se pose plus que jamais, y compris chez ses plus fidèles soutiens qui ont souligné récemment la qualité d'homme d'Etat de Manuel Valls. Reste à savoir si ce "soutien" est vraiment nécessaire, alors que les relations entre Matignon et l'Elysée sont plutôt fraîches actuellement.
Revue du web
Avec Atlantico
La question des migrants, la situation de François Hollande, et l'économie française étaient au cœur de l'actualité ce matin.
Revue du web
Avec La Tribune
L'économie française a enregistré une croissance de 0,2% au troisième trimestre, grâce à une hausse de l'investissement des ménages et des exportations. Le ministre de l'Economie Michel Sapin a reconnu dans la foulée de la publication de ce résultat que l'objectif de croissance pour cette année serait compliqué à atteindre.
Politique
Michel Sapin a été condamné jeudi à reverser plusieurs dizaines de milliers d’euros au Trésor Public. Découvrez pourquoi. 
Politique
Selon "Valeurs actuelles", le ministre des Finances a fait appel à un hélicoptère de la gendarmerie nationale à des fins personnelles.
Politique
Le ministre des Finances a recruté en tant que directeur de cabinet un ancien haut dirigeant de la banque française. Pour pallier tout conflit d'intérêt lié à l'affaire Kerviel, Michel Sapin a pris ses précautions.
Vidéos Argent/Bourse
Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, était l'invité politique de Jean-Pierre Elkabbach ce lundi.
Vidéos A la une
Les députés ont doté mardi les lanceurs d'alerte d'un cadre protecteur en France, via la loi Sapin II débattue cette semaine à l'Assemblée. Lors des questions au gouvernement, le député écologiste Eric Alauzet s'est interrogé sur l'efficacité de cette loi face à la directive européenne sur le secret des affaires. "Des situations comme celle de Monsieur Deltour sont inadmissibles. A l'avenir en France il sera protégé", lui a assuré le ministre des Finances, Michel Sapin, sans plus de précision.
Vidéos A la une
Le ministre des Finances et des Comptes publics est revenu sur un "geste déplacé", affirmant que les hommes et les femmes politiques étaient constamment exposés au regard des autres et devaient faire preuve de transparence.
Vidéos A la une
LE GRAND JURY. Les impôts vont baisser pour 12 millions de foyers français sur 17 millions qui payent l'impôt, a annoncé Michel Sapin, invité du Grand Jury.
Vidéos A la une
LE GRAND JURY. Il faudra que les conditions soient réunies pour que François Hollande soit candidat à l'élection présidentielle en 20147. Parmi elles, Michel Sapin évoque "la baisse du chômage et la baisse des déficits".
Vidéos A la une
LE GRAND JURY. Le coût des inondations pèsera en premier lieu sur les compagnies d'assurances, mais pas sur l'économie française dans son ensemble, a assuré le ministre de l'Économie Michel Sapin, invité du Grand Jury.
Vidéos A la une
Alors que démarrait une nouvelle journée de mobilisation contre la loi Travail, ce jeudi matin a été marqué par une cacophonie au sein même de gouvernement au sujet de l'article 2 qui cristallise toutes les tensions. Quand Manuel Valls exclut toute "remise en cause", Michel Sapin, interviewé à quelques minutes d'intervalles, laisse entendre une révision de "certains points". Détails.
Vidéos Argent/Bourse
François Hollande a apporté jeudi son soutien à Manuel Valls depuis le Japon dans le débat sur la loi travail, estimant que "ce qu'a dit le Premier ministre", notamment à propos de l'article 2 du projet de loi, "est ce qu'il fallait dire", en marge du G7 de Ise-Shima. Manuel Valls a recadré le ministre des Finances Michel Sapin, qui avait estimé qu'il fallait "peut-être" modifier l'article 2 de la loi travail, principale pomme de discorde avec les syndicats, assurant que le gouvernement ne toucherait pas à ce point clé du texte.
Vidéos A la une
IL DU WEB. Jeudi matin à 9h27, l'AFP a affirmé que Michel Sapin ne cachait pas être pour une éventuelle modification de l'article 2 de la loi Travail. Neuf minutes plus tard, à 9h36, Manuel Valls lui répondait qu'il n'était pas question de changer la négociation en entreprise.
Vidéos A la une
Le Premier ministre a répondu jeudi sur RMC à Michel Sapin qui avait évoqué la possibilité de "toucher à l'article 2" de la loi Travail. Pas question pour Manuel Valls, "on ne touchera pas à l'article 2. La négociation dans l'entreprise, on n'y touchera pas", a-t-il assuré.
Vidéos A la une
Michel Sapin a déclaré ce jeudi sur LCP qu'il faudrait "peut-être toucher à l'article 2". Quelques minutes plus tard, Manuel Valls contredisait son ministre des Finances sur RMC, affirmant qu'il était hors de question de le modifier, alors que cette partie du texte du projet de loi Travail est celle qui constitue le principal point de crispation entre syndicats et gouvernement. Une cacophonie entre les locataires de Bercy et de Matignon qui intervient aux prémices de la huitième journée de mobilisation contre la réforme El Khomri.
Vidéos Argent/Bourse
Pacte de responsabilité... A qui profiteront les 5 milliards d'euros restant ? Michel Sapin a beau démentir une baisse plus forte que prévu de l'impôt sur les sociétés, rien n'est totalement écarté.
Politique
Accusé dans un livre d’avoir fait "claquer" la culotte d’une journaliste lors du forum de Davos en 2015, le ministre des Finances a tenu à clarifier l’histoire, deux jours après l’affaire Baupin.
Vidéos A la une
Delphine Batho souhaite faire le "grand ménage" face au harcèlement sexuel, y compris en politique a-t-elle dit mercredi sur RMC. La députée avait sommé la veille Michel Sapin de s'expliquer sur un geste déplacé qu'il aurait eu sur une journaliste. "Personne n'est intouchable", a martelé l'ancienne ministre.
Vidéos A la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", le ministre des Finances Michel Sapin accueille Christophe Jakubyszyn. Il a évoqué ses chaussettes roses. "J'ai commencé à les mettre pendant la campagne électorale, au moment où François Hollande était plutôt bas dans les sondages, a-t-il expliqué. C'est une forme de talisman. Je pense que ça marchera de la même manière dans les mois qui viennent."
Vidéos Argent/Bourse
Cette semaine dans "Bureau Politique", le ministre des Finances Michel Sapin accueille Christophe Jakubyszyn. Ce dernier lui a raconté l'histoire de l'empereur Tibère étouffé par un jeune fonctionnaire du nom de Macron. "Je connais pas d'empereur Tibère aujourd'hui", a-t-il répondu, en esquissant un léger sourire.
Vidéos A la une
Cette semaine dans "Bureau Politique", le ministre des Finances Michel Sapin accueille Christophe Jakubyszyn. Ami de longue date du président de la République François Hollande, il a raconté le temps où il rangeait l'armoire du chef de l'État à l'armée. "S'il rangeait mal son armoire, ce n'était pas une raison de me priver moi de ma permission", a-t-il expliqué.
Politique
Selon Le Parisien, l’inimitié entre les deux ministres, qui travaillent tous les deux au ministère de Bercy, serait telle que Michel Sapin insulte son homologue en privé.
Vidéos Argent/Bourse
Ce vendredi, cela fait quatre ans que François Hollande est président de la République. Sa dernière ligne droite jalonée de rendez-vous décisifs. La loi travail, la loi Sapin II, la réforme constitutionnelle du conseil supérieur de la magistrature attendent le chef de l'État. Dès le début de l'été, une échéance de taille : l'Euro de Football dans une capitale menacée par les attentats. Enfin, en novembre, le calendrier médiatiques sera occupé par la primaire "Les Républicains". Elle sera cruciale pour François Hollande qui devrait annoncer sa propre candidature courant décembre.
Vidéos A la une
Une bonne surprise de plus pour le gouvernement: la France a enregistré au premier trimestre une croissance supérieure aux attentes, à 0,5%, laissant entrevoir à un an de la présidentielle une embellie économique. "Notre action porte ses fruits", s'est félicité le ministre des Finances, sur Twitter, de même pour Gaspard Ganzer et François Rebsamen. Une croissance qui atteint le même taux aux États-Unis mais qui n'apporte pas les mêmes espoirs.
Politique
Accusé dans un livre d’avoir "fait claquer" la culotte d’une journaliste qui l’accompagnait au forum de Davos, le ministre avait démenti cette information. Le collectif dont fait partie la journaliste a cependant donné la version des faits.

Pages

Publicité