Revue du web
Avec Atlantico
Président de la Fédération slovène de football, Ceferin est un inconnu, qui remplace Michel Platini, impliqué dans un scandale de corruption.
Vidéos A la une
Michel Platini a contesté pendant près de huit heures vendredi, sa suspension de six ans de toute activité liée au football devant le tribunal arbitraire du sport (TAS), à Lausanne en Suisse. Il est reparti confiant et affirme qu'il n'a " absolument rien à se reprocher ". Le TAS souhaite prendre son temps et rendra sa décision le 9 mai au plus tard.
Vidéos A la une
Michel Platini s'est dit 'encore plus optimiste' à sa sortie du Tribunal arbitral du sport ce vendredi à Lausanne, en Suisse. Le président en titre de l'UEFA a plaidé toute la journée pour la levée de sa radiation de six ans infligée par la Fifa pour 'conflits d'intérêts'et 'abus de position'. Qu'a-t-il dit aux trois juges de la plus haute juridiction sportive chargés de trancher l'affaire ? 'J'ai dit que comme devant le but, j'essaie d'être précis, net et concis, a expliqué Michel Platini aux journalistes. Donc j'ai travaillé, j'ai fait une facture, j'ai suivi les directives de la Fifa, j'ai reçu l'argent et j'ai payé mes impôts.' L'ancien président de la FIFA, le Suisse 'Sepp' Blatter, a lui aussi été suspendu des instances du football mondiales dans ce dossier. Il a été auditionné vendredi par le tribunal, mais en tant que témoin uniquement. ' Je sors de cette réunion avec la conscience tranquille, a-t-il déclaré. J'espère avoir pu donner des informations importantes dans ce dossier qui m'intéresse également.' Au coeur de cette affaire, le paiement suspect de 1,8 million d'euros, versé en 2011 par Sepp Blatter, alors président de la FIFA, à Michel Platini pour rémunérer son travail de conseiller de l'organisation footballistique. Mais il n'existe aucun contrat écrit de cette mission effectué neuf ans plus tôt, en 2002. La décision des juges est cruciale pour l'ancien numéro dix des Bleus, qui joue ici son avenir politique. Michel Platini saura au plus tard le 9 mai s'il peut retrouver son poste de président de l'UEFA et, à ce titre, ouvrir l'Euro de football en France le 10 juin prochain.
Vidéos A la une
A deux jours de l'élection du nouveau président de la FIFA, les sanctions de Michel Platini et de Joseph Blatter ont seulement été réduites de 8 à 6 ans par la commission de recours. Les deux hommes, dont les premières sanctions en premières instances ont été confirmées, vont faire appel devant le TAS.
Vidéos A la une
Des attentats de Charlie Hebdo aux attaques du 13 novembre, de la crise migratoire en Europe à la visite du pape François aux États-Unis, du scandale financier à la Fifa au triomphe des All Blacks lors du mondial de rugby... Découvrez en images, les temps forts de cette année 2015.
Vidéos Insolite
François Morinière, directeur général d'Oeneo, est revenu sur le verdict de l'affaire du paiement déloyal de 2 millions de francs suisses de Sepp Blatter à Michel Platini en 2011. Ce lundi 21 décembre 2015, les deux dirigeants les plus importants et puissants de la planète foot ont été suspendus huit ans de toute activité liée au football par la Commission d'Éthique de la Fifa. Michel Platini, président de l'UEFA depuis 2007, peut-il renverser la situation ? - 18h l'heure H, du mardi 22 décembre 2015, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Écarté pendant huit ans de toute fonction liée au football, Michel Platini a dénoncé une "mascarade". Thierry Coiffier, journaliste sport à TF1 qui a suivi l'affaire jusqu'à son ultime rebondissement, a évoqué l'état d'esprit de celui qui endossait jusqu'à présent le rôle de président de l'UEFA. Plus que jamais, le temps joue contre le Français.
Vidéos A la une
Sepp Blatter et Michel Platini pourront-ils jamais revenir aux affaires dans le monde du football ? C'est la question qui se pose ce lundi, après la décision de la commission d'éthique de la Fifa. Les 2 hommes sont suspendus pendant 8 ans de toute activité liée au ballon rond. En cause : un paiement d'1,8 million d'euros effectué par Blatter à Platini en 2011 pour un travail de conseiller achevé en 2002 sans contrat écrit. L'un et l'autre ont l'intention de faire appel de ce jugement. 'Dire qu'il s'agit d'un pot-de-vin, c'est totalement faux, a réagi Sepp Blatter. Je suis sûr qu'à l'échelon supérieur, que ce soit la chambre des recours de la Fifa, voire le Tribunal arbitral du sport, cela sera prouvé. Jamais de ma vie, jamais de ma vie, je n'ai offert de l'argent pour obtenir quelque chose'. Platini pris dans la tourmente Pour Michel Platini, le coup est rude car il risque de devoir faire une croix sur ses ambitions. L'actuel patron du football au niveau européen aspirait à diriger le football au niveau mondial. L'intéressé a réagi dans n communiqué transmis à l'AFP. 'Cette décision ne me surprend pas: la procédure de la commission d'éthique de la Fifa engagée à mon encontre est une véritable mascarade. Elle est mise en scène pour me salir par des instances que je connais bien et auxquelles je dénie aujourd'hui toute légitimité et crédibilité.' Michel Platini Pour des questions de procédures, l'ancine meneur des Bleus ne pourra pas faire appel avant la première quinzaine de janvier. Pas sûr que son dossier puisse être étudié avant le 26 janvier, c'est la date limite du dépôt des candidatures pour la présidence de la Fifa, l'élection étant prévue le 26 février. Le monde du foot partagé La décision de la commission d'éthique de la Fifa a été accueillie différemment selon les pays (voir ici) Angleterre 'Blatter a présidé une organisation corrompue, cela ne fait aucun doute. Pour Platini, les choses sont différentes. Il a fait ses preuves dans le monde du football. Il était jusque-là en position de force dirigeant une institution, l'UEFA qui, à ma connaissance, n'est pas minée par la corruption. Mais là, il est pris dans la tourmente.' David Bernstein, ancien dirigeant de la Fédération anglaise de football Espagne Le président de la LFP espagnole veut une sanction à vie contre Platini: Javier Tebas est passé à l'attaque. L... https://t.co/TzZFxRiVsG- Toute l'actu Sport (@toutelactusport) 21 Décembre 2015 Suède Lennart Johansson à propos de la suspension de Michel Platini et de Sepp Blatter : "Une... https://t.co/HOkmL1nx90 pic.twitter.com/sSiTzSawTL- L'ÉQUIPE (@lequipe) 21 Décembre 2015 Pour aller plus loin
Vidéos A la une
Le couperet est tombé pour Joseph Blatter, président de la Fifa depuis 1998, et Michel Platini, président de l'UEFA depuis 2007. Les deux hommes ont été suspendus huit ans de toute activité liée au football. Blatter a accusé le coup devant la presse tandis que Platini a dénoncé une "mascarade". Le Français, qui entend se défendre jusqu'au bout, ne devrait pas pouvoir briguer le poste de prochain président de la Fifa.
Vidéos A la une
Après l'annonce de sa suspension pour une durée de huit ans par le comité d'éthique de la FIFA ce lundi, le président sortant de l'institution mondiale Sepp Blatter a réagi en conférence de presse à Zurich. Il regrette de "servir de punching-ball, pour le football, pour la FIFA, et aussi pour moi".
Vidéos A la une
La décision est tombée. Le comité d'éthique de la FIFA a décidé de suspendre Michel Platini et Sepp Blatter pour les huit prochaines années. Ils ne pourront exercer aucune activité liée au football durant cette période.
Vidéos Insolite
Gianni Infantino, le secrétaire général de l'UEFA et candidat à la présidence de la FIFA, veut redonner de la "crédibilité" à l'organisation. "Nous devons jouer la carte de la transparence", a-t-il indiqué.
Vidéos A la une
Vendredi matin, Michel Platini a boycotté son audition devant la justice interne de la Fifa, dénonçant un procès truqué. À Zurich, son avocat est allé défendre son client, menacé de radiation à vie du football. L'audition de Me Thibaut d'Alès aura duré 9 heures. À sa sortie, il a déclaré : "Platini est innocent, nous avons fait la démonstration point par point grâce à des témoignages".
Vidéos A la une
Michel Platini, le président de l'UEFA a annoncé qu'il boycotterait son audition prévue vendredi, à Zurich, devant la Fifa. L'ancien joueur, suspendu jusqu'au 5 janvier dans l'affaire du paiement controversé de 1,8 millions euros, dénonce une procédure politique et visant uniquement à l'empêcher de se présenter à la présidence de la Fifa.
Vidéos Insolite
Selon Patrick Kanner, le Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, il manquait une personne de taille ce samedi, à Paris, lors du tirage des groupes de l'Euro 2016 : Michel Platini. Le membre du gouvernement explique pourquoi.
Vidéos A la une
La commission électorale de la FIFA a validé ce jeudi les candidatures du prince Ali de Jordanie, celle du Cheikh Salman, membre de la famille royale du Bahrein et patron du football asiatique, et celle également de l'Italo-Suisse Gianni Infantino, le secrétaire général de l'UEFA depuis 2009, Tokyo Sexwale est aussi en lice. C'est un homme d'affaires sud-africain, ancien prisonnier politique et militant anti-Apartheid. Dernier candidat, le Français Jérôme Champagne, consultant international sur le football et ex-membre haut placé à la FIFA. La commission a en revanche rejeté la candidature du président de la Fédération de football du Liberia, Musa Hassan Bility, 'au vu du rapport d'intégrité le concernant'. Quant à Michel Platini, actuellement suspendu de la présidence de l'UEFA en raison des doutes pesant sur un versement de 1,8 million d'euros reçu en 2011 de la part de Joseph Blatter pour une mission effectuée entre 1999 et 2002, sa candidature sera étudiée à la fin de sa suspension en janvier. L'ex-numéro 10 vedette 's'étonne de la surprenante lenteur de la FIFA à examiner son appel'. L'élection aura le 26 février prochain à Zurich lors d'un congrès extraordinaire de la FIFA. #Fifa: cinq candidats admis pour l'élection, la candidature de Platini examinée plus tard https://t.co/Q7MdPmkV1R #AFP- Agence France-Presse (@afpfr) 12 Novembre 2015 Platini dénonce la "surprenante lenteur" de la FIFA à étudier son appel https://t.co/09KzeRSmcM pic.twitter.com/jhAhBfFE9k- L'ÉQUIPE (@lequipe) 12 Novembre 2015
Vidéos A la une
Ce mardi, le comité exécutif de la Fifa se réunit en urgence, sans Joseph Blatter et sans Michel Platini, tous deux suspendus. Il sera question des réformes de la présidence.
Vidéos A la une
La commission d'éthique de la FIFA a suspendu pour 90 jours son président démissionnaire, Sepp Blatter, ainsi que le président de l'UEFA, Michel Platini. Les deux hommes sont sanctionnés après les scandales qui ont éclaté autour de la gestion de l'organisation. Par ailleurs, l'ex vice-président de la FIFA Chung Mong-joon a été suspendu pour six ans de toute activité lié au football, tandis que Jérôme Valke, l'ex secrétaire général a été suspendu pour 90 jours.
Vidéos A la une
Sepp Blatter était entendu ce mercredi par la Commission d'éthique de la FIFA pour un versement présumé d'environ deux millions d'euros à Michel Platini. La Fédération aurait décidé de le suspendre pendant trois mois. Un président dont les mandats successifs resteront marqués par plusieurs scandales et par un réveil tardif de la justice. Les derniers événements pourraient voir son départ accéléré.
Sport
Le président de la FIFA, Joseph Blatter, aurait versé 2 millions de francs suisses à Michel Platini, qui a dû s'expliquer devant la justice.   
Vidéos A la une
Un nouveau séisme ébranle la Fifa. La justice Suisse a ouvert une procédure pénale contre Sepp Blatter, qui a vu son siège perquisitionné. Le Suisse est soupçonné d'abus de confiance et de biens sociaux. Michel Platini, suspecté d'avoir reçu des pots-de-vin de sa part, a pour sa part été entendu.
Vidéos A la une
Un nouveau séisme ébranle la Fifa. Une procédure pénale a été ouverte ce vendredi contre son président, Sepp Blatter, qui a vu son siège perquisitionné. Le Suisse est soupçonné de "gestion déloyale" et d'"abus de confiance".
Vidéos A la une
Sepp Blatter, le président démissionnaire de la Fifa, livre depuis quelques semaines une guerre contre Michel Platini, candidat à sa succession. Dernier coup en date : une interview accordée à un quotidien néerlandais.
Vidéos A la une
Après le retrait annoncé de Sepp Blatter de la présidence de la Fifa, le Français Michel Platini a officiellement annoncé sa candidature pour la présidence de la fédération internationale. S'il est considéré comme le favori par les bookmakers et compte de nombreux partisans, il est également l'objet de critiques.
Sport
L'UEFA a annoncé ce mercredi que Michel Platini est candidat à la présidence de la Fédération Internationale de Football Association. Un poste très convoité qui lui permettrait de diriger le football mondial.
Vidéos A la une
Le Premier ministre français Manuel Valls est toujours sous le feu des critiques après avoir utilisé l'avion du gouvernement pour se rendre à la finale de la Ligue des Champions samedi à Berlin. Matignon évoque un voyage officiel pour discuter de l'Euro 2016 et d'un certain nombre de sujets avec le président de l'UEFA, Michel Platini. Ce dernier a confirmé avoir été contacté par le bureau du Premier ministre. 'Monsieur Valls souhaitait me rencontrer en tête-à-tête avant le match. Il nous a été précisé que le Premier ministre avait l'intention d'évoquer deux types de sujets, un certain nombre de points en discussions entre le gouvernement français et l'UEFA sur l'organisation de l'Euro et la situation, bien sûr, du foot international après la crise de la FIFA.' À l'Assemblée nationale, de nombreux députés dénoncent ce voyage, aux frais du contribuable, estimé à près de 15.000 euros. L'opposition crie au scandale d'autant que l'avion transportait les enfants du Premier ministre. 'Je suis effrayé qu'il n'ouvre pas les yeux sur cette faute politique qui est la sienne. L'argent public est trés précieux, et ce qui m'effraye, c'est qu'il ne se rend pas compte', souligne Thierry Solère, des Républicains. 'Quand on donne des leçons de vertu, on fait attention de ne pas mettre les doigts dans le pot de confiture', indique pour sa part Claude Goasguen, des Républicains. Des députés demandent au chef du gouvernement de s'excuser, et même de rembourser. Manuel Valls, lui se défend, et insiste sur la nécessité pour la France de soutenir les grands rendez-vous sportifs. Une chose est sûre, il se serait bien passé d'une telle polémique.
Vidéos A la une
Depuis le pavillon Gabriel, où il tient un point presse ce mercredi à un an jour pour jour du début de l'Euro 2016, le président de l'UEFA Michel Platini a tenu à éclaircir la polémique autour du Premier ministre Manuel Valls.
Vidéos A la une
Pour succéder à Sepp Blatter, le patron du football européen, Michel Platini, serait "le président idéal pour la Fifa", a jugé le président de la Ligue de football professionnel Frédéric Thiriez ce mercredi au micro de BFMTV. "Je serai complètement derrière lui", a-t-il ajouté. "C'est non seulement un immense joueur, mais c'est un homme qui a la passion du football chevillée au corps. Et il est grand temps qu'on parle enfin football et non plus de scandales", a déclaré le président de la LFP.
Vidéos A la une
Michel Platini, le puissant président de l'UEFA, ancien proche de Blatter puis ennemi déclaré a fait part de sa satisfaction. 'C'était une décision difficile, une décision courageuse, et la bonne décision'. Le nom du Français est déjà cité comme possible successeur. Autre ancien grand joueur à réagir, Luis Figo. Le Portugais, un temps prétendant au trône de Blatter qu'il avait qualifié de 'dictateur' a salué sur sa page Facebook : 'un bon jour pour la FIFA et le football. Le changement arrive enfin'. En Russie, soutien de poids de Sepp Blatter, on salue 'le courage' du président démissionnaire qui a voulu 'maintenir l'unité de la FIFA'. Vladimir Poutine avait salué son 'expérience et son autorité'. Sepp Blatter pourrait peut être rebondir pour l'organisation de la Coupe du Monde 2018 en Russie selon le ministre des Sports à Moscou.
Vidéos A la une
Autrefois un important allié de Sepp Blatter, le président de l'UEFA, Michel Platini a surpris tout le monde jeudi alors qu'il a exhorté le...

Pages

Publicité