Vidéos A la une
Le député socialiste de l'Isère, Michel Issindou, se félicite mercredi du "retour au calme" mercredi matin çà Moirans, au lendemain de violences commises par des gens du voyage. "L'Etat et le gouvernement doivent rester très fermes", poursuit-il. Interrogé sur le fait qu'il n'y ait eu aucune interpellation, il estime que "c'est toujours un peu dangereux au moment d'une émeute d'interpeller des personnes". L'Etat a ainsi "souhaité hier calmer le jeu en n'arrêtant pas les gens immédiatement parce que ça pouvait envenimer la situation", selon lui.
Publicité