Vidéos à la une
Le préfet de police de Paris a réagi à l'attaque "inacceptable" subie par deux fonctionnaires de police dont la voiture a été incendiée, ce mercredi au niveau du quai de Valmy à Paris. Pour Michel Cadot, "cette attaque marque une élévation dans le niveau de violence", ainsi qu'une "escalade dans la violence gratuite". Il a condamné l'agression "avec la plus grande fermeté".
Vidéos à la une
Alors que cette journée de mardi était placée sous le signe de la mobilisation contre la loi Travail, Michel Cadot, le préfet de police de Paris, a estimé sur BFMTV que la manifestation s'était relativement "bien" déroulée. S'il a reconnu quelques débordements et une douzaine d'interpellations, le fonctionnaire a estimé que la situation avait "été assez bien gérée, sans incident majeur et sans victime". Il a indiqué que du côté des forces de l'ordre, quelques blessés légers étaient à dénombrer. "Il n'y a pas eu de progression dans le climat de violence qu'il y avait depuis le 28 avril", a-t-il affirmé, ajoutant que le mérite en revenait, en partie, aux services d'ordre des syndicats qui s'étaient bien préparés à faire face aux émeutiers.
Vidéos à la une
Le préfet de police de Paris, Michel Cadot, a fait état de la présence, ce samedi lors de la manifestation contre la loi Travail à Paris, "d'un groupe de 300 à 400 militants extrémistes, qui avaient la volonté d'en découdre avec les forces de l'ordre", lors d'un point presse donné en fin d'après-midi.
Vidéos à la une
Alors que la journée de mardi sera placée sous le signe de la grève de la fonction publique et des taxis, la préfecture de police de Paris a donné, ce lundi, quelques indications pour que les Franciliens s'organisent. Michel Cadot, le préfet de police de Paris, a recommandé aux habitants "d'éviter les véhicules", si possible et "d'utiliser les transports collectifs y compris pour se rendre à Orly et Roissy". Il a assuré qu'au niveau des aéroports les moyens seraient renforcés "dès l'ouverture du service". Pour ceux qui seraient contraints d'utiliser leur véhicule, il a conseillé d'éviter certaines zones: "la Porte Maillot où il y aura de forts encombrements", et "le quartier tout autour de Bercy". Michel Cadot a également indiqué qu'il y aurait des "déviations nécessaires entre la Défense et Paris".
Publicité