Alors que la Terre continue de se réchauffer à cause des gaz à effet de serre, des climatologues américains ont indiqué que notre planète a connu sa décennie la plus chaude depuis 1880.

Elle n’a jamais eu aussi chaud. Des climatologues américains ont révélé mardi que notre planète a connu sa décennie la plus chaude depuis que les premiers relevés ont été effectués en 1880.  Ce phénomène serait  la conséquence directe du réchauffement de la planète bleue à cause des gaz à effet de serre. Les scientifiques ont ainsi précisé qu’à l’exception de l’année 1998, les neuf autres années les plus chaudes ont été enregistrées entre 2000 et 2010. Les records ont, quant à eux, été atteints en 2010 et en 2005. L’année 2012 est, quant à elle, la neuvième plus chaude avec plus de 14,5°C de moyenne.  A noter : la température mondiale a grimpé de près d’un degré (0,8°C) depuis les premiers relevés.

"La température d’une année n’est pas en soi significative mais ce qui compte c’est le fait que la dernière décennie a été plus chaude que la précédente et que cette dernière a été plus chaude que celle d’avant", a commenté Gavin Schmidt, un climatologue de la Nasa avant d’ajouter : "La planète se réchauffe et la raison est que nous continuons à émettre de plus en plus de dioxyde de carbone (CO) dans l’atmosphère".

Publicité
Le thermomètre s’emballe sur la TerreLa Nasa a par ailleurs indiqué que le CO2 qui piège la chaleur du soleil et agit dans une large mesure sur le climat de la Terre se produit naturellement mais est aussi émis par la combustion d’énergie fossile qui ne cesse d’augmenter depuis plusieurs décennies. Alors qu’en 1880, la concentration de CO2 dans l’atmosphère était de près de 285 parties par million (ppm) en volume, elle était de 315 ppm en 1960. Aujourd’hui elle dépasse même les 390 ppm. "Nous constatons que les océans se réchauffent ce qui montre que la planète connaît un déséquilibre thermique en absorbant plus d’énergie qu’elle n’en libère", a également souligné le scientifique. Et de prévenir : "Nous pouvons de ce fait prédire que la prochaine décennie sera plus chaude que la précédente".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité