Au début du mois de juillet l'année dernière, la France était en pleine canicule et le thermomètre grimpait en flèche. Bien loin du climat actuel...

© BFMtv / météo du 1 juillet 2015 (à g) et du 1 juillet 2016 (à dr.)

L'été est là, enfin presque. Si dans le sud de la France, les températures sont bien estivales, en revanche, la partie nord de l'Hexagone attend de pied ferme une hausse du thermomètre.

Une météo bien différente de celle de l'année dernière, jour pour jour. En effet, comme on peut le voir sur les deux cartes (voir ci-contre), les températures en juillet 2015 étaient nettement supérieures à celles d'aujourd'hui. C'était même dans la partie haute de la France que les températures étaient les plus chaudes, avec notamment près de 40 °C à Paris, Lyon ou encore Limoges. 

Publicité
Pourquoi un tel écart de températures ? Parce qu'en juillet 2015, la France était sous le coup d'une canicule. Météo France avait même placé 47 départements en vigilance orange pour des températures caniculaires. Les fortes variations de températures avaient privé plus de 600 000 foyers d'électricité en Bretagne.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :