Météo France a placé les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées en état d’alerte rouge ce mercredi en raison d’un risque exceptionnel de puissantes avalanches. La prudence est donc de mise.

Un niveau de vigilance inédit. Pour la première fois en France, l’alerte rouge avalanche a été déclenchée par Météo France. Le site de prévisions météorologiques a en effet annoncé un risque très élevé d’avalanches dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées ce mercredi. Outre les pistes de ski, les routes et les habitations sont menacées. Les habitants de ces régions sont donc invités à se montrer extrêmement prudents. En tout, douze départements – principalement situés dans le grand Sud-Ouest – sont concernés par cette alerte.  Et alors que l’Hexagone a d’ores et déjà connu ce type d'alerte – avec la tempête Klaus en 2009 – c’est la toute première fois que ce niveau  est atteint pour les avalanches.  "On s'attend à des coulées d'avalanches, à de grosses avalanches même, qui pourront couper les routes et peut-être bousculer des habitations isolées", a ainsi expliqué Patrick Bornuat, ingénieur à la cellule avalanches de Météo France Pyrénées.

Des mesures de sécuritéFace à ce risque accru, certains départements ont pris des mesures préventives. Dans l’Aude et le Tarn, les transports scolaires ont ainsi été suspendus. Des restrictions de circulation ont par ailleurs été mises en place : aucun véhicule ne peut emprunter la RN320 entre l'Hospitalet près l'Andorre en Ariège, où les services de l'Etat s'emploient à purger les couloirs d'avalanche, et La Vignole, dans les Pyrénées-Orientales. Le préfet des Hautes-Pyrénées a également décidé de fermer les départementales 118 et 918 menant aux stations de ski de Piau-Engaly et de La Mongie. Quasiment toutes les stations des Hautes-Pyrénées devraient, quant à elle être fermées, à l'instar des stations de Gavarnie, Hautacam et Cauterets.

Publicité
Un manteau neigeux instableCe risque d’avalanche est notamment dû à la neige qui tombée en abondance dimanche sur les hauteurs dans un air très froid. Légère, cette neige s’est ensuite dispersée de manière irrégulière grâce à un vent fort. Corrinne Mithieux, spécialiste chez Météo France a par ailleurs expliqué que la nouvelle perturbation pluvieuse attendue ce mercredi devrait rendre la neige plus humide et plus lourde et donc, rendre le manteau neigeux instable.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité