Vidéos à la une
Le ministre de l'Intérieur craint que les messes de Noël ne soient prises pour cibles par des terroristes. Bernard Cazeneuve a donc envoyé des instructions précises aux préfets et aux directeurs de la police et de la gendarmerie. Les équipes paroissiales sont invitées à renforcer la surveillance dans les églises avec l'aide de la police en particulier les 24 et 25 décembre. Les fidèles pourront être invités à ouvrir leurs manteaux à l'entrée pour être fouillés. L'attention des équipes de surveillance devra aussi se porter sur les sacs abandonnés et sur les véhicules stationnés à proximité des édifices. Car un attentat lors d'une messe de Noël aurait "une force symbolique exceptionnelle" écrit le ministre.
Publicité