Politique
Christine Boutin s'est fait charrier par le rédacteur du site "Bescherelle ta mère" pour avoir tweeté lundi "Un remaniement = poudre de merlin pinpin". Le "justicier de l'ortographe" sur les réseaux sociaux s'est fait un plaisir de lui indiquer qu'il fallait dire "poudre de perlin pinpin".
Publicité