Société
Le tribunal administratif exige du préfet de Paris qu’il donne un passeport à une fillette d’un an et demi née d’une mère porteuse en Ukraine.
Vidéos à la une
L´Église orthodoxe russe a lancé un coup de semonce contre le gouvernement Poutine. Elle exprime sa défiance vis-à-vis de l'utilisation de...
Vidéos à la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur la tenue de la Manif pour tous pour demander l'interdiction de la PMA et de la GPA.
Société
Un couple qui avait acheté un nourrisson a une mère n'en voulant pas a obtenu, ce vendredi par une décision de justice, le droit de le récupérer dans le cadre d'un "hébergement long".
Vidéos à la une
SOUTH BUNBURY (Australie) - 10 août 2014- Le couple australien accusé par une mère porteuse thaïlandaise d'avoir abandonné un enfant parce qu'il était trisomique se sont confiés à une chaîne australienne. David et Wendy Farnell, les parents biologiques de Gammy, le petit garçon resté en Thaïlande se confient à Tara Brown, journaliste à Channel 9. Ils affirment que contrairement à ce que prétend Pattaramon Chanbua, la mère porteuse, ils ne lui ont jamais demandé d'avorter une fois connus les risques de trisomie 21 concernant le foetus. David Farnell, reconnu coupable d'abus sexuels sur des jeunes filles dans les années 90, se voit également confronté à son passé. Il promet qu'il n'a plus de pulsion pédophile, et que la soeur jumelle de Gammy, née en bonne santé et que le couple a ramenée en Australie, grandira en sécurité. Voici un script des questions et des réponses: Q - Quand votre fils naît avec un handicap, vous l'abandonnez? R - Non, non, nous ne l'avons jamais abandonné. Nous n'avons jamais dit à la mère porteuse qu'elle devait avorter. Nous avons seulement dit: Voyons comment cela se passe. Croisons les doigts, car il y a toujours de l'espoir. Q - Est-ce que vous vous êtes vraiment renseignés? R - Elle a dit que si nous essayions de prendre notre petit garçon, elle irait chercher la police et elle viendrait prendre notre petite fille. Q - Mais finalement vous ne voulez pas un fils handicapé? R - Je ne pense pas que des parents veulent un fils handicapé. Ils veulent que leurs enfants soient en bonne santé, heureux et capables de faire ce que font tous les autres enfants. Q - Pouvez-vous affirmer que votre petite fille grandira en sécurité ? R - Elle sera en sécurité à 100 %. Je ferai tout pour protéger ma petite fille. Je n'ai pas d'inclinaison à faire quelque chose comme ça. Q - J'ai parlé à des pédophiles, ils m'ont dit qu'ils resteraient des pédophiles, qu'ils ne pouvaient se contrôler R - Non, je ne peux pas recommencer. Je ne peux pas.
Vidéos à la une
La Cour européenne des droits de l'homme a condamné la France, jeudi, pour la non reconnaissance des enfants nés de mères porteuses à l'étranger. Pour Fabienne, mère biologique de deux enfants nés de mère porteuse, c'est un véritable soulagement. Ces deux enfants n'ont pas d'Etat civil français, ils ont toujours la nationalité canadienne, leur pays de naissance. Légalement, ils n'ont pas de parents: leur reconnaissance de leur existence aux yeux de l'Etat va littéralement changer leur vie.
Société
Une jeune femme qui affirmait avait été une mère porteuse dans les colonnes du Parisien/Aujourd’hui en France s’est avérée être une menteuse. Le journal a présenté ses excuses à ses lecteurs.
Publicité