International
Près de 30 ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, une étude indique que les sols du parc national du Mercantour ont des taux de radiation supérieurs à la normale.
Publicité