High-Tech
Qu'elles soient gratuites ou payantes, certaines applications développées pour les smartphones se révèlent complètement inutiles, voire carrément mensongères. En voici quelques-unes qu'il est (vraiment) inutile de télécharger. 
Vidéos A la une
Le procès de Jérôme Cahuzac s'ouvre lundi au tribunal correctionnel de Paris et se tiendra jusqu'au 18 février. L'ancien ministre du budget est poursuivi pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. C'est l'heure des comptes pour celui qui a assuré, "les yeux dans les yeux" ne jamais avoir eu de compte en Suisse, "à aucun moment". Il a marqué l'opinion par ses mensonges répétés mensonges dans les médias et à l'Assemblée nationale.
Politique
Un jury composé de plusieurs journalistes de la presse nationale a établi un classement des hommes politiques qui ont dit le plus de contreverités l'année dernière.
Insolite
Placée en garde à vue, la retraitée a avoué être à l'origine des "phénomènes" étranges qui avaient ravagé son pavillon d'Amnéville (Moselle). Elle sera jugée le 8 octobre prochain pour "dénonciation mensongère".
Société
Les parents du petit Loan ont passé leur première nuit derrière les barreaux ce lundi. Il ont avoué avait élaboré un macabre scénario afin de cacher la mort de leur enfant.
Politique
Alors que Nicolas Sarkozy a répondu aux questions de Gilles Bouleau (TF1) et Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1) le 2 juillet dernier, Le Canard Enchaîné a épinglé ce mercredi les deux "mensonges" de l’ancien chef de l’Etat. Plus de détails.
Société
Expulsé le 9 octobre dernier vers le Kosovo avec toute sa famille, le père de Leonarda a donné une tout autre tournure à l’affaire. Il a affirmé avoir menti aux autorités françaises pendant plus de quatre ans "pour avoir de meilleures chances d’obtenir l’asile". Qui est vraiment Resat Dibrani, ce père de famille au passé trouble ?
Vidéos A la une
L'affaire Leonarda a pris une nouvelle tournure, jeudi. Le père de la jeune collégienne kosovare, renvoyée dans son pays le 9 octobre, aurait omis plusieurs informations sur sa situation. Il a...
Politique
Selon l’hebdomadaire Le Point, Claude Guéant n’aurait pas dit la vérité quant à la vente de ses deux tableaux qui lui auraient rapporté 500 000 euros. Cette somme reçue sur son compte proviendrait en réalité d’un avocat djiboutien bien connu du monde des affaires.
Publicité