Vidéos A la une
"Aucune instruction n'a été donnée à la SNCF de relâcher les contrôles, bien au contraire." Manuel Valls a démenti mercredi l'information selon laquelle une note de service interne de la SNCF de Boulogne demande aux agents de laisser voyager sans réservation, et donc sans payer, des migrants. "Cette information n'a pas de sens", a réagi le Premier ministre, qui assure que "plus de 200 interpellations" ont lieu chaque jour "dans les trains et dans les gares", majoritairement dans le sud et en région Nord-Pas-de-Calais. Ménard et Le Pen s'emparent de la polémique Manuel Valls répondait à Gérald Darmanin, le député les Républicains du Nord, qui venait d'évoquer les informations du quotidien La Voix du Nord selon lesquelles, "sur tout le territoire, les contrôleurs peuvent attribuer à titre exceptionnel une 'réservation à 0 euro' aux migrants voyageant en groupe". Une polémique qui a déjà été exploitée mardi sur Twitter par Marion Maréchal-Le Pen. La députée FN du Vaucluse a posté sur le réseau social le message suivant : "Les autres avant les nôtres : pour les #migrants, le train, c'est gratuit ! Merci la SNCF !" Le maire Rassemblement Bleu Marine de Béziers, Robert Ménard, a lui aussi ironisé sur les réseaux sociaux : "Et pourquoi pas le restaurant offert à vie ?", a-t-il écrit sur Twitter. La @SNCF propose le train gratuit pour les #migrants... Et pourquoi pas le restaurant offert à vie ? - Robert Ménard (@RobertMenardFR) 13 Octobre 2015
Vidéos A la une
Invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin sur BFMTV, François Bayrou a réagi au comptage présumé des élèves musulmans à Béziers effectué par Robert Ménard, élu avec le soutien du FN. Cela "participe à un mouvement qui consiste (...) à soutenir l'idée que le problème de la France c'est l'islam, c'est les étrangers (...) ceci est un mensonge", a déclaré François Bayrou.
Politique
La polémique portant sur la crèche installée dans la mairie de Béziers révèle le rapport ambigu entretenu par Robert Ménard à l'égard de la laïcité. Décryptage.
Société
Dans son troisième numéro, le Journal de Béziers accorde une double page à Eric Zemmour et fait la promotion de son livre.
Politique
C'est une nouveauté instaurée par Robert Ménard pour la féria de Béziers. Une "messe publique" qui a fait polémique mais dont le maire de la ville se félicite.
Politique
Les paraboles, les blouses à l'école, le couvre-feu, le mariage gay... Robert Ménard trouve chaque semaine une nouvelle idée qui fera polémique. Cette semaine, il a décidé que les auteurs de petits délits qui ne viendraient pas recevoir un "rappel à l'ordre" en conseil municipal se verraient privés de prestations sociales.
Société
La mairie de Béziers (Hérault), dirigée par Robert Ménard, a annoncé mardi l’interdiction d’étendre le linge aux balcons, fenêtres et façades des immeubles visibles depuis les rues de la ville. Plus de détails.
Politique
Le parti frontiste a récemment fustigé les choix politiques du nouveau maire de Béziers (Hérault). Et alors que Robert Ménard avait reçu le soutien du Rassemblement Bleu Marine lors des élections municipales, la direction du FN ne l'a pas invité au meeting de Marine Le Pen tenu ce vendredi dans sa ville. 
Actualités
Mercredi, le vice-président du Front national s'est exprimé sur France Culture. Il s'est confié sur l'élection de Robert Ménard à la mairie de Béziers (Hérault). Ce dernier avait été soutenu par le Front national aux municipales. L'ancien journaliste avait ensuite nié tout lien avec le parti de Marine Le Pen. Une attitude jugée contraditoire par Louis Aliot.
Politique
Le maire apparenté FN de Béziers a pris un arrêté vendredi dernier instaurant un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans. L’arrêté municipal sera applicable à partir du 15 juin.
Vidéos A la une
Pour Elie Aboud, il n'y a aucun doute, Robert Ménard est le candidat du Front National.
Publicité