Vidéos A la une
Antisémite, fanatique, mégalo, qui était vraiment Mehdi Nemmouche ? Le petit délinquant devenu jihadiste n'est pas seulement l'auteur présumé de la tuerie de Bruxelles, il était aussi le geôlier des otages français en Syrie surnommé "Abou Omar le cogneur". Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui ont croisé sa route, Maxime, le jihadiste normand qui a combattu avec lui, et Soulifa Badaoui son ancienne avocate.
Vidéos A la une
Alain Bauer, professeur de criminologie au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur les mouvements jihadistes dans le monde, en l'occurrence l'État islamique en Irak, qui a fait la une de l'actualité ces derniers mois et qui a relancé le débat sur la lutte contre le terrorisme. Pour Alain Bauer, "l'EIL (État islamique en Irak et au levant) n'est pas encore une organisation terroriste, c'est une organisation combattante et barbare".
Vidéos A la une
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeuneuve a démenti les informations du quotidien "Libération" affirmant que Mehdi Nemmouche avait prévu un attentat d'ampleur en France pour le défilé du 14 juillet dernier à Paris. Le petit délinquant devenu jihadiste n'est pas seulement l'auteur présumé de la tuerie de Bruxelles, il était aussi le geôlier des otages français en Syrie surnommé "Abou Omar le cogneur".
Vidéos A la une
Le face à face a opposé Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de l'Éducation nationale, et Jacques Séguéla, publicitaire et consultant chez Havas. Retour sur le vote du projet de loi renforçant la lutte contre le terrorisme proposé par Bernard Cazeneuve. Après les révélations de Libération sur le projet de Mehdi Nemmouche, tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, qui prévoyait de commettre un attentat pendant le défilé du 14 juillet à Paris ou encore la disparition d'une famille soupçonnée d'être partie faire le Jihad en Syrie, la proposition de loi anti-terrorisme du ministre de l'Intérieur est au coeur de l'actualité. Pour Jacques Séguéla: "il faut en faire une union nationale pour une fois où il y a un sujet qui peut tous nous réunir..., pour le reste on peut se diviser.
Vidéos A la une
Nicolas Hénin, ancien otage en Syrie, a tenu une conférence de presse samedi 6 septembre pendant laquelle il a affirmé que Mehdi Nemmouche était bien son geôlier pendant plusieurs mois. Un secret bien gardé, non seulement pour assurer le bon déroulement de l'enquête, mais surtout pour protéger les otages encore détenus en Syrie. l'ex prisonnier raconte ses conditions de détention
Vidéos A la une
Le journaliste Nicolas Hénin a confirmé lors d'une conférence de presse avoir été "maltraité" par Mehdi Nemmouche alors qu'il était otage en Syrie. Il raconte également l'avoir entendu "torturer" des prisonniers syriens.
Vidéos A la une
Le journaliste, ancien otage en Syrie, a confirmé samedi lors d'une conférence de presse donnée au siège du "Point", avoir eu Mehdi Nemmouche comme geôlier. "Garder les otages n'était pas sa mission, mais il interagissait avec nous", assure Nicolas Hénin, qui décrit "un combattant".
Vidéos A la une
BRUXELLES - 30 juillet 2014 - Au lendemain de sa remise à la Belgique, Mehdi Nemmouche a été inculpé pour "assassinats dans un contexte terroriste". Le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles a été placé sous mandat d'arrêt. Interrogé dès son arrivée en Belgique par les enquêteurs, le suspect refuse pour l'instant de passer aux aveux. Le Franco-Algérien de 29 ans est soupçonné de quatre assassinats, le 24 mai à Bruxelles, au nom du djihad. Arrêté à Marseille le 30 mai, il était écroué depuis début juin à la maison d'arrêt de Bois-d'Arcy, en région parisienne. Sans surprise, la Cour de cassation française avait autorisé l'extradition du suspect, sous le coup d'un mandat d'arrêt européen délivré par la Belgique.
Vidéos A la une
La chambre d'instruction de la cour d'appel de Versailles a décidé jeudi d'extrader Mehdi Nemmouche en Belgique. En juin dernier, l'auteur présumé de la tuerie au Musée juif de Bruxelles avait demandé une garantie de non-extradition, il craignait d'être jugé en Israël, pays d'origine de deux des victimes de la tuerie. Mehdi Nemmouche n'en a toutefois pas terminé avec la justice française, Jean-Paul Mopo Kobanda a affirmé que son client allait "certainement se pourvoir en cassation".
Vidéos A la une
L'un des avocats de Mehdi Nemmouche, le suspect de la tuerie de Bruxelles, a annoncé ce jeudi, après la décision prise par la justice française de sa remise à la Belgique, que celui-ci allait "certainement" se pourvoir en cassation. "L'argument qu'il avait soulevé la dernière fois était qu'il demandait des garanties avant d'accepter d'etre remis à la Belgique. Il estime peut-être ne pas avoir obtenu gain de cause sur ce sujet", a indiqué Me Jean-Paul Mopo Kobanda.
Vidéos A la une
Retour sur l'affaire de la tuerie de Bruxelles survenue le 24 mai dans la capitale belge. Après son arrestation, Mehdi Nemmouche a été incarcéré à la maison d'arrêt de Bois d'Arcy en région parisienne. Nous avons retracé le parcours de l'homme qui est soupçonné d'avoir tué 4 personnes au Musée juif de Bruxelles, de Tourcoing à la Syrie en passant par Marseille où il a été interpellé avec le témoignage du douanier qui l'a arrêté.
Vidéos A la une
Mehdi Nemmouche a été incarcéré cet après-midi à la maison d'arrêt de Bois d'Arcy en région parisienne. L'homme qui est soupçonné d'avoir tué 4 personnes au Musée juif de Bruxelles refuse d'être extradé. Nous avons retracé son parcours, de Tourcoing à Bruxelles en passant par Marseille où il a été interpellé avec le témoignage inédit du douanier qui l'a arrêté.
Vidéos A la une
Alors que l'interpellation de Mehdi Nemmouche, principal suspect dans la tuerie de Bruxelles, a remis en lumière la radicalisation islamiste à l'intérieur des prisons, BFMTV a interrogé des détenus, pour connaître leur point de vue sur ce phénomène, et savoir ce qu'il se passe entre les murs des maisons d'arrêt.
Vidéos A la une
Alain Marsaud, député UMP des Français établis hors de France et ancien juge anti-terroriste, répond aux questions de Ruth Elkrief sur la lutte contre la progression des filières jihadistes en France. Après l'arrestation vendredi de Mehdi Nemmouche, un Français soupçonné d'être le tireur du Musée juif de Bruxelles, quatre personnes ont été arrêtées lundi matin en région parisienne et dans le sud de la France en lien avec des filières jihadistes.
Politique
Alors que la France découvre avec effroi le parcours de Mehdi Nemmouche, le ministre de l'Intérieur a annoncé ce matin l'arrestation de quatre "recruteurs" potentiels. 
Société
L'auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles a été arrêté vendredi à Marseille. Alors qu'il arrivait en autocar en provenance d'Amsterdam via Bruxelles, il a été interpelé par les douaniers qui ont tout de suite fait le rapprochement. Planet.fr revient sur le profil du suspect en cinq questions. 
Vidéos A la une
La tante du suspect en garde à vue pour la tuerie du musée juif de Bruxelles fait le portrait d'un garçon "intelligent" et "discret". Elle estime qu'il s'est radicalisé en prison.
Publicité