Vidéos A la une
Latifa Saïkouk, au nom de ses deux pères. Fille d'immigré marocain, Latifa Saikouk est aujourd'hui à la tête d'un vignoble en plein Médoc. Une réussite, due en partie à un homme, Jean-Pierre Dupuy, un agriculteur qui lui a cédé des terres. Derrière une étiquette rose fuchsia, le "Saïkouk, célèbre l'amour des "deux pères" de la vigneronne: son père naturel d'une fratrie de sept enfants et son père spirituel qui a guidé Latifa Saïkouk dans ses premiers pas. Rencontre dans les vignes.
Vidéos A la une
Au lendemain des fortes averses de grêle, les viticulteurs du Médoc sont abasourdis devant les dégâts causés. Les vignes ont été détruites par la grêle, parfois intégralement, gâchant les récoltes à venir. Sur le Médoc, plus d'une centaine d'hectares seraient ainsi touchés. Les communes vont désormais faire les déclarations de sinistre pour enclencher les procédures d'assurance.
Vidéos A la une
Ces derniers jours, l'océan a gagné quatre mètres dans cette commune de la pointe du Médoc. Tout le week-end, la municipalité a poursuivi des travaux de renforcement de la dune. Mais les...
Publicité