Vidéos A la une
Chez les médecins du travail, le projet de loi porté par Myriam El Khomri sème la discorde. Avec la loi Travail, l'examen d'aptitude sera réservé aux salariés dont le poste est à risque, comme les ouvriers de la métallurgie ou les pilotes de ligne. Pour les autres salariés, le suivi sera allégé. Les syndicats dénoncent une médecine à deux vitesses et la perte d'un lanceur d'alerte en cas de burnout. A l'inverse, la réforme donnera davantage de missions aux infirmiers.
Publicité