Société
Trahi par son ADN dix ans après les faits, l'homme a avoué son forfait. Mais le juge n'a pas estimé qu'il fallait le mettre en détention provisoire. 
Vidéos A la une
Jean-François Copé était l'invité de Ruth Elkrief ce jeudi soir sur BFMTV, en direct de la mairie de Meaux, en Seine-et-Marne. L'ancien président de l'UMP, devenue Les Républicains, fait son retour sur le devant de la scène politique et médiatique, à l'occasion de la sortie de son livre. "J'ai achevé un espèce de parcours de reconstruction après cette épreuve qui m'est tombée dessus", a-t-il raconté. Il est revenu sur sa mise à l'écart politique et médiatique après l'affaire Bygmalion. "C'est un moment où l'on est l'objet d'un rejet très violent", a-t-il confié. "Je me rends compte rétrospectivement que ces 18 mois m'ont beaucoup aidé", a affirmé le maire de Meaux.
Vidéos A la une
Jean-François Copé était l'invité de Ruth Elkrief ce jeudi soir sur BFMTV, en direct de la mairie de Meaux, en Seine-et-Marne. L'ancien président de l'UMP, devenue Les Républicains, fait son retour sur le devant de la scène politique et médiatique, à l'occasion de la sortie de son livre. Il appelle à "prendre par ordonnance des décisions dès le début du (prochain) quinquennat. Les dix décisions qui débloquent le pays", préconise-t-il. Or, selon lui "Nicolas Sarkozy" comme "François Fillon" proposent de soumettre ces choix à un référendum. "On referait voter les Français sur quelque chose pour lequel ils ont déjà élu leur président. C'est à la fois incompréhensible et inefficace" a-t-il jugé.
Vidéos A la une
Jean-François Copé était l'invité de Ruth Elkrief ce jeudi soir sur BFMTV, en direct de la mairie de Meaux, en Seine-et-Marne. L'ancien président de l'UMP, devenue Les Républicains, fait son retour sur le devant de la scène politique et médiatique, à l'occasion de la sortie de son livre. "Il y a eu un très grand reproche qui a été fait durant notre quinquennat, c'est que nous n'avons pas été suffisamment loin dans les réformes qu'il fallait faire et il faut en tirer les conséquences", a-t-il déclaré. Le maire de Meaux a ensuite appelé à un débat de fond en 2016. "Il faut arrêter de considérer encore comme un débat la question des 35 heures", a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
Un détenu, dont la pratique religieuse s'est radicalisée au cours de son incarcération au centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin en Seine-et-Marne, était toujours en cavale lundi matin. L'homme, recherché par la police, n'était toujours pas rentré d'une permission de sortie.
Vidéos A la une
Adrien Desport, ex-responsable du Front national en Seine-et-Marne, comparaissait mercredi devant le tribunal correctionnel de Meaux pour avoir détruit des dizaines de voitures afin de faire croire à une montée de l'insécurité. A son arrivée au procès, il a été pris à partie par des militants très remontés.
Vidéos A la une
Adrien Desport, ex-responsable du Front national en Seine-et-Marne, comparaissait mercredi devant le tribunal correctionnel de Meaux pour avoir détruit des dizaines de voitures afin de faire croire à une montée de l'insécurité. A son arrivée au procès, il a été pris à parti par des militants très remontés.
Société
Un vaste trafic de cannabis a été démentelé mardi à Meaux (Seine-et-Marne). La drogue était envoyée par La Poste.
Actualités
Le maire de Meaux a fait mine de ne pas être touché après la révélation de plusieurs tickets de stationnement portant des inscriptions insultantes à son égard.
Politique
Le maire de Meaux a eu la désagréable surprise d’apprendre qu’un appareil de stationnement de sa ville distribuait des tickets avec l’inscription "Copé voleur". 
Vidéos A la une
En déplacement à Meaux pour la commémoration de la bataille de la Marne, un enfant a pu poser quelques questions à Manuel Valls.
Vidéos A la une
Le Premier ministre Manuel Valls et Jean-François Copé étaient réunis ce vendredi pour commémorer le centenaire de la bataille de la Marine au musée de la Grande Guerre de Meaux, fief de l'ancien président de l'UMP. Les deux hommes ont affiché leur entente sur une "union nationale", un "sursaut français".
Publicité