Vidéos A la une
Plus de trois ans après le début de l'affaire dite " du Carlton de Lille ", Dominique Strauss-Kahn a été relaxé vendredi par le tribunal correctionnel de Lille. L'ancien patron du FMI était poursuivi pour proxénétisme aggravé. Son avocat, Me Henri Leclerc, a réagit à l'issue de l'audience. "Nous savions que le débat contradictoire et public montrerait le vide total de ce dossier", a-t-il assuré.
Publicité