Vidéos à la une
Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle sans être passé par une quelconque primaire, s'est exprimé ce mardi alors qu'il était en déplacement en Mayenne. "Je n'ai jamais considéré que les primaires permettaient de rassembler un camp puisqu'elles étaient construites sur des malentendus idéologiques", a lancé le fondateur d'En Marche ! avant d'assurer que l'on avait "des partis qui restent extrêmement fragmentés et qui sont des corporations d'intérêts".
Société
En fouillant un peu dans sa généalogie, Robert Trump, un Mayennais de 67 ans, s’est découvert une parenté avec le sulfureux candidat à l'élection présidentielle américaine.
Publicité