International
Max Mosley, l’ancien patron de la FIA, a assigné Google France en justice mercredi afin de faire disparaitre toutes les photos de ses ébats sado-masochistes qui sont encore consultables sur la toile. Retour sur ce scandale.
Publicité