Société
C’est un nouveau coup dur pour l’image des salariés français : les Suisses nous considéreraient "paresseux" et "arrogants". Plus de détails.
Publicité