Maserati présente au Mondial de Paris une version destinée à la compétition de son coupé GranTurismo S, présentée pour l'heure comme un concept.

1. Presque 500 kg de moins

Avec près de 1,9 tonne sur la balance, difficile d'assimiler la GranTurismo S à une sportive pure et dure. Pourtant, le luxueux coupé devrait bientôt faire parler la poudre sur circuit avec une version radicale signée MC (Maserati Corse).

Publicité
Pour faire bonne mesure, la belle italienne gonfle son V8 4.7 à 450 ch - contre 440 ch pour la GranTurismo S - pour un couple qui progresse de 20 Nm et culmine à 510 Nm. Pour parvenir à ce résultat la Maserati adopte un filtre à air conique ''hautes performances'' et une ligne d'échappement retravaillée. Mais le gros du travail a porté sur l'allégement spectaculaire du coupé, près de 500 kg pour chuter à 1 400 kg. La GranTurismo se veut ainsi plus dépouillée que jamais avec un habitacle qui fait fi du superflu, mais aussi des éléments de carrosserie en matériaux composites et un vitrage en Lexan. La Maserati affiche alors un rapport poids/puissance de 3,1 kg/ch.
Publicité