Vidéos à la une
Invitée de Arlette Chabot sur LCI, ce mardi, Marylise Lebranchu s'est exprimée sur son départ du gouvernement lors du dernier remaniement. "Il m'a mis merci" dans un sms, a expliqué l'ancienne ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique et députée PS du Finistère.
Vidéos à la une
L'ancienne ministre Marylise Lebranchu, récemment remerciée par François Hollande, ne se retrouve pas dans les récentes orientations de l'exécutif sur la déchéance de nationalité et la loi travail et le fait savoir sur BFMTV. "On est loin du discours du Bourget", déplore celle qui a retrouvé sa liberté de parlementaire. Elle juge qu'un départ de Manuel Valls "serait une posture qualifiée de personnelle" alors que "les Français ont l'impression qu'on s'occupe de soi et pas d'eux".
Vidéos à la une
Invitée ce mardi matin de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Marylise Lebranchu a refusé de donner son avis sur la déchéance de nationalité, une mesure controversée à gauche. "Ce n'est pas mon rôle de mettre de l'huile sur le feu", a-t-elle affirmé, ajoutant qu'un ministre "doit toujours rester calme, apaisé, déterminé". Cette proche de Martine Aubry, ouvertement hostile au texte porté par le gouvernement et le président François Hollande, a toutefois assuré être "profondément une femme de gauche".
Vidéos à la une
Le député socialiste Philippe Doucet, invité lundi dans Politique matin, a refusé de condamner l'attitude de la ministre de la Justice Christiane Taubira qui a affirmé son désaccord avec la réforme sur la procédure pénale voulue par le gouvernement. "Sous la Ve République, un homme une femme un ministre, a le droit d'avoir un cerveau. [Christiane Taubira] donne son point de vue, a argué le député du Val-d'Oise. Elle-même a dit, en même-temps qu'elle donnait son point de vue, qu'elle serait loyale et défendrait la directive du président de la République." Un principe qui s'applique beaucoup plus qu'on ne le croit selon le député socialiste. "Il y a plein de ministres qui ont pu défendre telle ou telle loi avec laquelle ils étaient en désaccord. J'ai pu voir Marylise Lebranchu, sur un certain nombre de dispositions de la loi NOTRe, défendre un certain nombre de décisions qu'elle n'avait pas porté lors des arbitrages ministériels."
Vidéos à la une
Le gouvernement a fait sa rentrée lundi. Après un petit-déjeuner au ministère de l'Intérieur, les ministres ont traversée la rue du Faubourg Saint-Honoré à pied pour se rendre à l'Elysée. Et c'est Emmanuel Macron et sa nouvelle barbe qui a été le plus remarqué. "Il a réussi son coup de com', c'est parfait", s'est amusé Marylise Lebranchu.
Vidéos à la une
La ministre de la décentralisation et de la fonction publique était lundi l'invitée du club de la presse.
Vidéos à la une
Rencontre avec Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique dans le cadre de sa visite à Morlaix afin d'inaugurer l'extension de l'IUT Brest - Morlaix.
Vidéos à la une
Pour le ministre de l'Economie et des finances Emmanuel Macron, "accroître la part de mérite, la part d'évaluation dans la rémunération de la fonction publique, c'est une façon de la moderniser". Sa collègue Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, n'y est pas opposée, à condition qu'il y ait "des discussions avec les organisations syndicales". A Suresnes (Hauts-de-Seine), une expérimentation sera menée en 2016 : les salaires des 1 300 fonctionnaires de la ville varieront en fonction de leur performance. Chez les frondeurs socialistes, la mesure ne convainc pas du tout tandis qu'à droite on pointe la cacophonie gouvernementale. Revue de détail d'Elisa Bertholomey.
Vidéos à la une
Marylise Lebranchu était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin mardi matin sur BFMTV et RMC et s'est prononcée en faveur du paiement partiel des fonctionnaires au mérite. Cette position est également partagée par Emmanuel Macron, qui s'est exprimé un peu plus tôt dans la journée. "Je crois qu'Emmanuel Macron doit accroître le nombre d'emploi dans le pays et qu'il s'occupe de l'économie. Je lui fais un clin d'oeil", a précisé la ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique.
Vidéos à la une
Invitée de "LCI Matin-Radio Classique" ce mercredi, la ministre de la décentralisation et de la fonction publique a estimé que Marine Le Pen "propose quelque chose qui va mettre le feu partout" s'agissant de la situation migratoire de Calais.
Vidéos à la une
La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a présenté ce mardi aux organisations syndicales les nouvelles propositions du gouvernement dans le cadre d'une négociation sur "les parcours professionnels, carrières et rémunérations" engagée à l'été 2014. Aucune augmentation générale n'est prévue dans l'immédiat pour les 5 millions de fonctionnaires. La ministre s'est néanmoins engagée à améliorer leurs salaires à partir de 2017.
Vidéos à la une
Interview de la ministre de la décentralisation, Marylise Lebranchu, lors de sa visite à Toulouse.
Vidéos à la une
Quelques heures avant l'intervention de François Hollande face à la presse, Marylise Lebranchu, ministre de la décentralisation et de la fonction publique explique que la mise en place d'un service civique pour les jeunes devrait répondre à l'objectif d'en finir avec la ghettoïsation des quartiers.
Vidéos à la une
Invitée de LCI Matin-Radio Classique ce vendredi, la ministre de la décentralisation est revenue sur le débat autour de l'abandon du mot "socialiste" pour lequel milite Manuel Valls. "Je ne remets pas en cause le nom du parti" a-t-elle indiqué avant de reprocher "aux socialistes de passer leur temps à ne rien apporter à la politique."
Vidéos à la une
Invité de LCI Matin-Radio Classique ce vendredi, la ministre de la décentralisation est revenue sur "l'ambiance globale" au sein du PS. "Les gens se répondent et ne peuvent pas se contrôler suffisamment. Moi je pense que dans ces cas là, il faut prendre une heure, deux heures, trois heures de réflexion avant de dire quelque chose", a-t-elle estimé.
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/5yUN4gvu . Le point sur la baisse des dotations de l'état...
Vidéos à la une
La ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, souhaite que le chef de l'Etat donne "du sens à sa politique", en cette période de crise sans précédant .
Vidéos à la une
Interviewée à la sortie d'une réunion avec Manuel Valls et ses ministres à Matignon, Marilyse Lebranchu a déclaré regretter "ce qui peut se passer à l'extérieur et qui abîme l'image des politiques".
Vidéos à la une
La Ministre de la Décentralisation défend sur BFMTV la nouvelle carte des régions dévoilée lundi soir. Face aux critiques, elle estime qu'il "n'y a pas d'écriture parfaite", mais rappelle que les rapports s'accumulent depuis 2009 sans suite. Marylise Lebranchu ajoute que les parlementaires auront leur mot à dire et que la réforme est un véritable "projet politique".
Emploi - Retraite
La ministre de la Fonction publique et les syndicats de fonctionnaires se sont rencontrés ce lundi. A l'issue de cette rencontre, l'entourage de la ministre a annoncé une baisse des cotisations pour les fonctionnaires. Tous les détails avec Planet.fr.
Vidéos à la une
Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l’État, de la décentralisation et de la fonction publique, était en duplex depuis la ville de Morlaix, dans BFM Story.
Vidéos à la une
La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu a répondu vendredi aux questions d'Olivier Truchot dans BFM Story. Alors que le Finistère s'apprête à connaître de nouvelles inondations,...
Vidéos à la une
Marylise Lebranchu était l'invitée de BFMTV et RMC ce jeudi, la ministre de la Réforme de l'État avoue "ne pas pouvoir dire" si le nombre de fonctionnaires sera maintenu.
Vidéos à la une
Alain Marschall reçoit Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique. Elle a évoqué quelques réformes comme le ticket restaurant électronique, ou la validité de la carte d'identité qui s'allongerait à 15 ans. Marylise Lebranchu a l'intention...
Vidéos à la une
Dans l'émission Bourdin Direct, Marylise Lebranchu évoque les changements à venir dans la fonction publique, notamment les perspectives de carrières qui risquent d'évoluer. "Si je propose une meilleure carrière à ces personnes-là, cela sera bienvenu pour tout le monde", se défend la ministre de la...
Vidéos à la une
Marylise Lebranchu estime que le tweet de Xavier Cantat, compagnon de Cécile Duflot, ne mérite pas tout ce tapage médiatique, "on ne peut pas imposer un devoir de réserve aux compagnes et compagnons des ministres. Xavier Cantat fait ce qu'il veut". La ministre du Logement s'est retrouvée très...
Actualités
Gelé depuis 2010, le point d’indice qui permet de calculer les salaires des fonctionnaires sera encore gelé en 2014, a annoncé ce mardi la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu. Plus de détails.
Publicité