Société
Dans le dernier numéro du Point, une publicité s'inspirant d'une rumeur à propos de Valérie Trierweiler a été publiée. L'encart fait référence à la supposée destruction du mobilier de l'Elysée par l'ex-Première dame à la révélation de l'affaire Hollande-Gayet.
Publicité