Vidéos à la une
Invité de Ruth Elkrief sur BFMTV ce jeudi soir, Mark Moogalian, l'un des héros du Thalys qui a maîtrisé le tireur, est revenu sur cet événement qui aurait pu tourner au drame. "Quand je l'ai vu avec l'AK-47, j'étais sûr qu'il était déterminé. Mais en même temps, c'est presque comme s'il était hypnotisé", a témoigné ce Franco-Américain qui, blessé par balle, a failli payer le prix fort le soir de l'attaque.
Société
L’identité du Franco-Américain qui a arraché la kalachnikov des mains d’Ayoub el-Khazzani vient d’être dévoilée.
Publicité