Politique
La benjamine de l’Assemblée fait actuellement l’objet de la curiosité des médias outre-Atlantique qui lui ont récemment consacré une grande émission, la présentant comme "la rock star de la droite politique".
Vidéos à la une
PARIS - 29 juil 2015 - La députée du Front national Marion Maréchal-Le Pen, estime qu'elle est prise en otage dans un conflit entre son grand-père Jean-Marie Le Pen et sa tante, Marine Le Pen. Au micro de RTL, elle a rappelé qu'elle avait été désignée tête de liste du Front national en Provence-Côte d'Azur (PACA) pour les prochaines élections régionales, avec l'appui de son grand-père. Mais ce dernier laisse désormais planer la menace de présenter sa propre liste. "Je me retrouve quelques mois plus tard prise en otage dans un conflit dont je ne suis pas à l'origine entre le mouvement et lui et dont la PACA subit les conséquences", a-t-elle affirmé. Mardi, Jean-Marie Le Pen a remporté une nouvelle victoire juridique contre sa fille, qui préside le Front national. La cour d'appel de Versailles a confirmé, l'annulation du congrès extraordinaire organisé pour supprimer son statut de président d'honneur du FN.
Vidéos à la une
Marion Maréchal-Le Pen a réagi dimanche au micro de BFMTV à la prise de position de Manuel Valls contre la GPA. La députée FN du Vaucluse a assuré, alors qu'elle défilait aux côtés de la Manif pour tous, qu'elle ne faisait pas "confiance" au Premier ministre. Par ailleurs, il n'y aura selon elle "pas de nouveau mariage homosexuel" si le Front national accède au pouvoir.
Vidéos à la une
Le 28 janvier, Marion Maréchal-Le Pen, députée Front National (FN) du Vaucluse, ne reconnait pas l'extrait du titre "Get Lucky" des Daft Punk, elle était l'invité des Grandes Gueules...
Publicité