Vidéos à la une
La candidate à la primaire de la gauche Marie-Noëlle Lienemann, invitée de News et Compagnie ce mardi, a déclaré qu'il faut mettre en place au sein de l'aile gauche du Parti Socialiste "un vrai débat politique". "Il va falloir une stratégie de clarification pour faire converger toutes celles et tous ceux qui veulent proposer une alternative à la ligne Hollande-Valls", a-t-elle lancé. "Il faut travailler à ce que nous avons à proposer aux Français, et se mettre en situation de battre François Hollande et Manuel Valls", a conclu la sénatrice de Paris.
Vidéos à la une
La sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann accueille favorablement la tribune de Martine Aubry contre le gouvernement. "Je me réjouis que cette dynamique de prise de conscience des risques de la politique suivie arrive et s'élargisse", déclare la frondeuse de la première heure, qui regrette simplement que ça n'ait pas eu lieu "plus tôt". Elle va plus loin que les signataires de la tribune et pense qu'il "faudrait un autre Premier ministre".
Vidéos à la une
Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, ancienne ministre, était ce vendredi l'Invitée du matin de RFI. Alors que le président de la République va ...
Vidéos à la une
Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice du Parti socialiste, était l'invitée de BFMTV ce mercredi soir. La représentante de l'aile gauche du parti s'est positionnée contre l'extension de la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés définitivement pour terrorisme. Le chef de l'État a, quant à lui, conservé cette mesure dans la proposition de réforme constitutionnelle. Pour l'élue PS, François Hollande l'a conservée pour "son image, son petit intérêt, l'idée que son autorité est renforcée".
Vidéos à la une
Le congrès du Parti socialiste n'aura pas fait redescendre la tension entre le gouvernement et les frondeurs. La tribune de Arnaud Montebourg a contribué à mettre à nouveau le feu aux poudres. "C'est une boursouflure absolument invraisemblable", lâche le député de Paris Christophe Caresche. Mais c'est la "baisse massive" des impôts demandée par l'ancien ministre de l'Économie et du Redressement productif qui attise le plus les tensions, et qui est au coeur de cet échange musclé avec la sénatrice de Paris Marie-Noëlle Lienemann. Revoir l'intégralité de l'émission ici
Vidéos à la une
Le congrès du PS, qui s'est tenu ce week-end à Poitiers, devait se dérouler sans vagues. Il y a deux semaines, les militants ont tranché sur l'orientation politique du parti : la ligne réformiste soutenue par le gouvernement et menée par Jean-Christophe Cambadélis l'a emporté avec près de 70% des suffrages. Ce week-end devait simplement acter ce vote, et amorcer le rassemblement du PS. Mais samedi soir, l'aile gauche du parti a décidé de ne pas ratifier " l'adresse au peuple " du Premier secrétaire, sorte de texte de synthèse. L'unité et le rassemblement semblent plus que jamais difficiles au PS et la bataille interne entre tenants de la ligne réformiste et " frondeurs " ne faiblit pas. Et comme pour mettre de l'huile sur le feu, Arnaud Montebourg réapparait hier matin, par voie de presse. Dans une tribune cosignée avec le banquier Mathieu Pigasse dans le Journal du Dimanche, l'ancien ministre déclare : " Nous marchons droit vers le désastre ". Et il ajoute : " Est-il encore possible de sauver ce quinquennat et de le rendre enfin utile à notre pays ? Est-il encore possible d'éviter le désastre politique et moral pour cette gauche de gouvernement qui semble avoir abandonné la France ? " La charge contre le gouvernement et en priorité contre le couple exécutif est violente. Christian Paul, le chef de file des " frondeurs " s'en est réjoui. Si le congrès avait pour but de faire cesser les divisions au sein du parti et de le mettre en ordre de marche pour tenter d'assurer une victoire en 2017, c'est bien l'inverse qui s'est produit. Deux camps semblent désormais irréconciliables au PS. L'unité est-elle possible au Parti socialiste ? Comment réconcilier réformistes et frondeurs ? Le PS pourrait-il imploser ? Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : Christophe Caresche, député PS de Paris Stéphane Rozès, président de CAP et enseignant à Sciences-po et HEC François d'Orcival, président du Comité éditorial de Valeurs actuelles Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris Question JDD : Arnaud Montebourg a-t-il raison de contester la politique économique du gouvernement ? Votez sur LeJDD.fr.
Vidéos à la une
Face à la sénatrice de Paris, Marie-Noëlle Lienemann, Jacques Maillot a estimé que le président de la République François Hollande n'avait aucun poids sur les politiques européennes.
Vidéos à la une
La sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann est sortie les yeux rougis de la réunion des sénateurs socialistes avec Manuel Valls, à quelques heures du vote du plan d'économies à l'Assemblée. "A...
Vidéos à la une
La sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann est sortie les yeux rougis de la réunion entre Manuel Valls et les sénateurs socialistes. Elle aurait même versé quelques larmes de dépit. "Pour lui, la...
Vidéos à la une
Retour sur l'absence des Verts au sein du nouveau gouvernement de Manuel Valls, avec Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, Bernard Debré, député UMP de Paris et Thomas Guénolé,...
Vidéos à la une
Retour sur le remaniement gouvernemental, avec Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, Bernard Debré, député UMP de Paris et Thomas Guénolé, politologue et auteur du "Petit guide du...
Vidéos à la une
Retour sur la nomination de Ségolène Royal au poste de ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie. Elle est devenue désormais le numéro trois du gouvernement Valls. Avec...
Vidéos à la une
Retour sur la composition du nouveau gouvernement de Manuel Valls, avec Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, Bernard Debré, député UMP de Paris et Thomas Guénolé, politologue et...
Vidéos à la une
Manuel Valls est désormais le nouveau Premier Ministre, succédant à Jean-Marc Ayrault après 22 mois à la tête du gouvernement. Lors de la passation de pouvoir à Matignon, le nouveau Premier...
Vidéos à la une
Henri Guaino, député UMP des Yvelines, Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV, Apolline de Malherbe, Laurent Neumann, éditorialiste...
Vidéos à la une
Retour sur la poussée du Front National lors du premier tour des municipales. Le parti de Marine Le Pen arrive en tête dans plusieurs communes comme Béziers, Hénin-Beaumont, Avignon, Perpignan et...
Vidéos à la une
Marie-Noëlle Lienemann, Sénatrice PS de Paris, répond aux questions de Jean-Baptiste Boursier sur la ristourne fiscale accordée à la Société Générale dans le sillage de l'affaire Kerviel.
Vidéos à la une
Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, répond aux questions de Jean-Baptiste Boursier sur la position du Séant face à l'affaire de Corbeil-Essonnes.
Vidéos Argent/Bourse
Le 24 mai, la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, réagissait à l'abandon par le gouvernement du projet d'encadrement des rémunération des patrons dans Le Grand Paris présenté par Caroline Brun, sur BFM Business.
Publicité