Société
La justice a décidé ce mardi que, contrairement à ce qu’elle prétendait, l’ex-maire d’Avignon n’était pas identifiable dans le livre "Le monarque, son fils, son fief". Aussi, l’ancienne élue a été condamnée à payer les frais de justice de l’éditeur qu'elle attaquait.
Politique
L’ex-maire UMP d’Avignon accuse l’auteur d’une fable politique de les avoir visés elle et Nicolas Sarkozy en écrivant qu’une élue locale avait obtenu une subvention en échange d’une "gâterie". Plus de détails.
Publicité