Culture
Avec Téléstar
Vidéo : les participants de l'émission "Prodiges" seront réuni pour un concert exceptionnel animé par Marianne James en direct du Stade Pierre Mauroy de Lille vendredi 2 juin en Prime Time sur France 2
Culture
Avec Téléstar
Samedi 13 mai, Marianne James et Stéphane Bern se sont retrouvés pour présenter ensemble grand concours de l'Eurovision. Et le moins que l'on puisse dire c'est que la prestation de Marianne James n'a pas plu à tout le monde
Vidéos à la une
Alors que le Portugal a remporté pour la première fois l'Eurovision grâce à Salvador Sobral, Julien Doré est rapidement monté au créneau. La raison de cette sortie ? Sa ressemblance troublante avec les candidats espagnol et portugais. Sur son compte Twitter, le chanteur a ainsi posté un montage photo des deux jeunes hommes en question accompagnée d'un message empreint d'humour : "Viens de porter plainte pour diffamation contre l'Espagne & le Portugal", a écrit l'interprète de "Paris-Seychelles". Il est vrai que la ressemblance, surtout capillaire, avec le chanteur espagnol était assez troublante. Quant au gagnant de ce 62e concours de l'Eurovision, c'est sa voix, assez semblable, à celle de Julien Doré qui n'a pas manqué de faire réagir, et plus particulièrement Marianne James, qui aurait bien vu l'ancien gagnant de la Nouvelle Star interpréter la chanson du Portugais.
Culture
Avec Téléstar
VIDEO - Après la première demi-finale de l'Eurovision, Gilles Verdez a largement préféré les commentaires de Jarry par rapport à ceux de Marianne James..
Culture
Avec Téléstar
Récemment invitée sur RTL à se confier sur l'Eurovision, Marianne James a avoué qu'elle était assez inquiète pour les homosexuels.
Culture
Avec Téléstar
Invité sur RTL, Marianne James a dévoilé sans retenue son avis sur l'émission "Touche Pas à Mon Poste" de Cyril Hanouna.
Culture
Avec Téléstar
PHOTOS - Marianne James féministe ! Dans une interview accordée à nos confrères de PureMédias, celle qui commentera l'Eurovision dans 15 jours a ouvertement taclé ses propres patrons, jugeant qu'ils ne faisaient pas suffisamment confiance aux femmes à France 2.
Publicité