International
En Grande-Bretagne, une association de soutien aux victimes de mariages forcés préconise aux jeunes femmes susceptibles d’être mariées contre leur gré de mettre une petite cuillère en fer dans leurs sous-vêtements. Découvrez pourquoi.
Publicité