Société
En juin dernier à Biarritz, Maurice Franc a enfreint le Code pénal en célébrant le mariage d'une femme atteinte d'un cancer en phase terminale. Elle est morte deux jours pus tard.
Publicité