Vidéos A la une
43 milliards dollars en numéraire : c'est ce que le géant public chinois ChemChina est prêt à débourser pour racheter l'agrochimiste suisse Syngenta. Désireuse d'accroître sa présence sur les marchés émergents, l'entreprise bâloise a recommandé l'offre à ses actionnaires. Si elle aboutit, ce sera la plus grosse acquisition jamais réalisée par une entreprise chinoise à l'étranger. La prise de contrôle de Syngenta ferait de ChemChina un des plus gros producteurs de pesticides et d'engrais au monde. Elle lui permettrait aussi de pénétrer le marché des semences susceptible de gonfler sa propre production agricole. Syngenta n'est pas à l'abri d'une surenchère de son rival américain Monsanto, dont il avait rejeté une offre de 47 milliards de dollars l'an dernier.
Publicité