Société
Dans une interview accordée à la RTBF, l'ancien juge antiterroriste Marc Trévidic s'est montré très pessimiste sur les prochains mois en France.  
Vidéos à la une
L'ancien juge d'instruction au pôle anti-terroriste de Paris, Marc Trévidic, était l'invité de Ruth Elkrief sur BFMTV vendredi soir. Il a apporté son éclairage sur les attentats de Bruxelles. "Ce qu'il s'est passé en Belgique à partir de l'arrestation d'Abdeslam a sûrement précipité les choses", a-t-il avancé. Selon lui, on est passé à côté d'attentats "qui devaient sans doute être beaucoup plus organisés et beaucoup plus programmés". L'ancien juge estime qu'il y a "eu une efficacité malgré les morts qu'on déplore, quand on voit le nombre de matériel qui est saisi à différents endroits, le nombre de personnes impliquées que ce soit en France ou en Belgique, on se dit qu'on a quand même échappé au pire".
Société
Selon l’ancien juge antiterroriste, Marc Trévidic, la France serait le premier pays menacé par des attentats. Sa crainte : une attaque de grande envergure organisée par Daech.
Publicité