Vidéos A la une
Une marche silencieuse a été organisée dimanche à Mantes-la-Jolie dans le quartier du Val Fourré, par les responsables de la communauté musulmane. Plusieurs milliers de personnes y ont assisté près d'une semaine après les meurtres des policiers Jean Baptiste Salvaing et Jessica Schneider à Magnanville.
Vidéos A la une
Plusieurs milliers de personnes ont participé dimanche à une manifestation à Mantes-la-Jolie à l'appel d'associations musulmanes, en solidarité avec la police dont deux fonctionnaires ont été tués le 13 juin à leur domicile par le jihadiste Larossi Abballa.
Vidéos A la une
Le 18 juin, les habitants de la commune de Mantes-la-Jolie (Yvelines) s'étaient rassemblés pour rendre hommage à Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider qui ont longtemps travaillé dans cette ville. Le lendemain, c'est la communauté musulmane de la commune qui a voulu se réunir pour dénoncer le crime de Larossi Abbala qui a tué les deux policiers à leur domicile le 13 juin dernier.
Vidéos A la une
'Peu importe nos croyances, nos origines, notre couleur de peau, aujourd'hui ce qui importe c'est que nous soyons si nombreux à partager ce moment de recueillement' a déclaré samedi le maire de Mantes-la-Jolie, Michel Vialay. Une marche blanche avait été organisée dans la ville pour rendre hommage à Jessica Schneinder, agent administratif du commissariat de Mantes-la-Jolie et à son époux commandant de police tués lundi à Magnaville dans les Yvelines.
Vidéos A la une
Après le drame, c'est l'heure du recueillement. A l'appel des collègues des deux policiers assassinés à Magnanville lundi soir, une marche blanche s'est élancée de Mantes-la-Jolie ce jeudi matin. Sur plusieurs kilomètres, policiers et citoyens ont déambulé en nombre pour rejoindre le domicile de Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing. Selon les chiffres communiqués par la police, au moins 2.500 personnes étaient présentes dans le cortège, avec des fleurs à la main ou des t-shirt blancs à l'effigie du couple.
Vidéos A la une
Alors qu'une marche blanche a lieu ce jeudi en hommage aux deux policiers tués à Magnanville, lundi, la police nationale a lancé une collecte de dons pour la famille. Les forces de l'ordre avait également lancé un registre de condoléances pour recueillir les messages à la mémoire des victimes.
Société
Un garçon de sept ans est décédé dans un accident d’ascenseur, samedi soir à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines.  Les causes de son décès demeurent encore floues. 
Publicité